Groupe Al Omrane: Réunion du Conseil de Surveillance

Le Chef de gouvernement Saâdeddine El Othmani a appelé le Groupe Al Omrane à poursuivre la coordination avec le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville pour l’adoption d’une nouvelle approche qui tienne compte des mutations sociales et économiques post-Covid19.

A cet égard, El Othmani, qui présidait les travaux du Conseil de Surveillance du Holding immobilier, a mis l’accent sur la nécessité de mettre à profit les opportunités offertes, tel le stock accumulé qui représente effectivement une lourde charge pour le groupe mais qui peut être exploité en cette période selon une vision inclusive basée sur le consensus entre toutes les parties prenantes, en tenant compte des contraintes financières de l’État et de la nécessité de préserver les équilibres financiers du groupe, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

Bilan d’activités 

Lors de cette réunion, tenue lundi 29 juin 2020 à Rabat, destinée à faire le point sur le bilan des activités et réalisations du Groupe au titre de l’année 2019 ainsi que les perspectives de son plan d’action pour l’étape à venir, à la lumière de la conjoncture actuelle, El Othmani a invité tous les intervenants à contribuer à l’élaboration de cette approche, en faisant valoir les principes de coordination, de l’action participative et de la convergence des efforts.

Grâce aux orientations de SM le Roi Mohammed VI, soucieux de préserver la sécurité et la sûreté des citoyens, le Royaume a pu contrôler la situation épidémiologique et à passer à la deuxième étape d’allègement du confinement avec une reprise quasi-totale des activités économiques, y compris celles relatives au secteur de construction et de l’immobilier, a-t-il dit. Il a rappelé, en ce sens, que le gouvernement, représenté par le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, a procédé à la publication de lignes directrices pour gérer le risque de propagation de la pandémie dans les lieux de travail du secteur de la construction, l’objectif étant d’assurer la sécurité de tous les employés et intervenants dans ce secteur considéré, a-t-il souligné, parmi les plus importants employeurs de main-d’œuvre au Maroc et qui peut constituer un levier pour le décollage économique escompté, avec la contribution du Groupe Al Omrane, en tant qu’acteur fondamental dans le domaine.

Le Chef de l’Exécutif a, en outre, évoqué l’ensemble des mesures prises pour atténuer les répercussions de la pandémie sur l’économie nationale et assurer sa relance, notamment à travers l’amélioration des délais de paiement des institutions et entreprises publiques et le lancement de mécanismes de garantie par l’État afin de renforcer les ressources des entreprises, d’alléger la pression sur leur trésorerie et de maintenir le niveau d’investissement public, en dépit des contraintes imposées par cette conjoncture.

Perspectives d’avenir

Les membres du Conseil de Surveillance d’Al Omrane ont suivi et discuté, à cette occasion, un exposé du président du Directoire du groupe Badre Kanouni, dans lequel il a abordé les plus importantes activités et réalisations du holding au titre de l’année 2019, ainsi que ses perspectives et son plan d’action pour la période à venir, poursuit le communiqué, notant que le Conseil de surveillance a approuvé, à l’issue de sa réunion, le plan d’action du groupe pour l’année 2020 ainsi que le projet de son budget.

El Otmani a ensuite présidé la réunion de l’Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du holding, au cours de laquelle il a notamment été procédé à l’approbation des comptes sociaux et collectifs de la société et à la modification de son statut.

Cette réunion a été marquée par la présence de la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, du ministre de l’Energie, des mines et de l’environnement, des membres du Conseil de surveillance ainsi que des représentants des institutions membres du Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here