Cosumar: Un exercice 2019 dans le vert

Le résultat net part du Groupe (RNPG) de Cosumar est ressorti à 924 MDH à fin 2019, contre 891 MDH une année auparavant, enregistrant une hausse de 3,7% par rapport à fin 2018.

Le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé a 8.211 MDH contre 7.667 MDH à fin 2018, en hausse de 7,1%, a précisé le Groupe à l’issue de son Conseil d’administration. La sucrière attribue toutefois, cette amélioration à la croissance des ventes à l’export qui s’affiche à 518 kilotonnes (Kt) à fin 2019 contre 376 Kt à fin 2018, malgré un contexte international défavorable.

L’Excédent brut d’exploitation (EBE) consolidé s’est établi à fin 2019 à 1.840 MDH, en amélioration aussi de 1,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette évolution est due à l’augmentation des tonnages traités dans les sucreries de betterave conjuguée à l’amélioration de l’activité export du sucre blanc.

Les investissements réalisés en 2019, à savoir la nouvelle plateforme logistique de Tanger et le nouveau silo de stockage de sucre blanc, renforceront la capacité d’approvisionnement du marché par le Groupe, qui fait aussi noter que l’excédent de production permettra à Cosumar de continuer de capter les opportunités de marché du sucre blanc à l’international.

S’agissant des perspectives pour 2020, le Groupe réaffirme ses ambitions de développement à l’international en donnant la priorité à l’extension de ses capacités de raffinage alimentant la zone Afrique et Moyen Orient.

Cosumar poursuivra aussi ses efforts d’intégration verticale via le développement d’unités de conditionnement et de commercialisation et continuera ses efforts de diversification, dans les marchés agro-alimentaires marocains et régionaux.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here