Renault Maroc : le taux d’intégration porté à 65%

- Publicité -

L’écosystème Renault a atteint un taux d’intégration de 50% sur les 60% initialement visés. L’annonce a été faite par le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, Fabrice Cambolive, directeur des opérations de la région Afrique, Moyen-Orient et Inde et Marc Nassif, directeur général du Groupe Renault Maroc, lors d’un meeting organisé à Casablanca le 7 mars courant. Les différentes parties ont dressé un bilan d’étape de l’écosystème Renault au Maroc, qui fournit un cadre au développement de la plate-forme mondiale d’approvisionnement et d’exportation du groupe. Elalamy a indiqué que les objectifs fixés pour 2023 seront largement dépassés, puisqu’ils seront atteints bien avant cette échéance. Chose qui a balisé le terrain pour le management de Renault, en vue de s’engager dans de nouveaux objectifs: l’augmentation du taux d’intégration ciblé à 65% et la multiplication par 2 du niveau du chiffre d’affaires attendu, en l’occurrence 1,5 milliard d’euros, pour atteindre les 3 milliards. Pour ce faire, Marc Nassif a confié que le groupe compte tirer pleinement profit de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

M. Mouttalib

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here