Nations Unies: un Marocain à la tête du Comité des disparitions forcées

- Publicité -

Le juriste marocain, Mohamed Ayat, qui assurait la vice-présidence du Comité des disparitions forcées des Nations Unies, depuis 2017, a été élu mardi 1er octobre 2019 à Genève, par acclamation, à la tête dudit Comité.

Cette élection intervient suite au renouvellement de la composition du Comité, après l’élection de cinq nouveaux membres, au terme des travaux de la 5ème réunion des Etats Parties à la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, tenue en juin dernier à New York.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here