Ghita Sebti, mère de Neila Tazi, n’est plus

- Publicité -

La vie n’épargne pas Neila Tazi, ces derniers temps.

Après une mauvaise chute qui l’a immobilisée plusieurs mois (chute survenue en ouverture du Festival Gnaoua Musiques du monde d’Essaouira dont elle est la fondatrice)…

Puis sa mise à l’écart du groupe parlementaire de la CGEM par la nouvelle équipe dirigeante du patronat…

Voilà que le sort la frappe une nouvelle fois et de la façon la plus douloureuse.

Mardi 22 janvier 2019, Naïla Tazi a perdu l’être le plus cher qu’une personne puisse avoir, sa mère, Ghita Sebti.

Feue Ghita Sebti, mère de Neïla Tazi, était une femme brillante.

La défunte, une des 1ères femmes marocaines à avoir effectué des études supérieures, licenciée en langue anglaise, était la fille de Taib Sebti, premier ambassadeur du Maroc au Japon et épouse de l’ancien Directeur exécutif de la Banque Mondiale, Abderrahmane Tazi…. Mais, surtout, une mère aimante, fierté de ses enfants, curieuse -jusqu’au bout- des choses de la vie.

La dernière fois que nous l’avons rencontrée, c’était au chapitre des Compagnons de Gutenberg Maroc, dont sa fille Neïla est membre, avec rang d’officier.

Les obsèques de la regrettée Ghita Sebti ont eu lieu mercredi 23 janvier 2019, au cimetière Achouhada de Casablanca.

Nous présentons nos sincères condoléances à Neïla et à toute la famille Tazi, priant Dieu de leur donner la force de surmonter cette dure épreuve.

Puisse le Tout Puissant, entourer la défunte en sa sainte miséricorde et l’accueillir en son Saint Paradis.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here