Ahmed Charai intègre l’International Crisis Group: Et va pour un face à face avec Lamamra !

Le think tank  International Crisis Group (ICG), dont la mission consiste à prévenir les conflits meurtriers à l’échelle mondiale, grâce à des recommandations basées sur des analyses pertinentes de la situation sécuritaire dans le monde, a annoncé l’élargissement de son tour de table. Ainsi, 4 nouveaux membres ont fait leur entrée au sein de l’ICG.

Parmi ces personnalités et pas des moindres, Ahmed Charai, qui est à la tête du Groupe Al Ahdath Al Maghribia, L’Observateur du Maroc et d’Afrique et Med Radio. L’intégration de Charai au sein de l’International Crisis Group permettra au Maroc de contribuer aux positions et analyses de ce think tank.

En sa qualité de membre de l’ICG, Charai devra supporter le fait de prendre place, autour de la même table, aux côtés d’un certain Ramtane Lamamra, ancien ministre algérien des Affaires étrangères. Ce dernier est connu pour sa haine viscérale envers le Maroc. Rien que le fait de savoir qu’un Marocain va lui faire de l’ombre, lui fera certainement grincer des dents.

Pour rappel, les relations entre Alger et International Crisis Group se sont nettement détériorées ces dernières semaines, depuis que l’ICG a publié, en novembre 2018, un rapport accablant sur la situation politique en Algérie. Le choix d’Ahmed Charai pour faire partie du tour de table de cette institution est loin d’être un simple concours de circonstances ou un hasard.

En plus d’être patron d’un important support de presse, Charai est membre du Conseil d’administration de «The Foreign Policy Institute» et du «Centre for Strategic and International Studies». Il est également membre du Directoire de «The Atlantic Council of United States», du Conseil Editorial Consultatif de «The National Interest’s Magazine» et du «Conseil Consultatif d’United for Africa’s Democracy Future».

Et la caravane passe…

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here