Sahara: le Japon ne reconnaît pas la «rasd» et s’explique sur la TICAD

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita (à D.) et son homologue japonais, Taro Kono
- Publicité -

La porte-parole du ministère japonais des Affaires étrangères, Mitsuko Shino, a réitéré, lundi 24 décembre 2018 à Rabat, que son pays ne reconnaît pas la «rasd».

S’agissant de la présence d’éléments du Polisario à la dernière réunion ministérielle préparatoire à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), M. Shino a précisé que c’«était un grand problème que le Japon a surmonté pour éviter tout embarras».  La porte-parole a insisté, à cette occasion, sur  le fait que «la visite officielle au Maroc du chef de la diplomatie japonaise est un bon geste dans ce sens».

Pour rappel, le ministre nippon des Affaires étrangères, Taro Kono, a effectué une visite de trois jours au Maroc, du 23 au 25 décembre 2018.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here