Aicha Ech-Chenna: Une icône de la lutte pour les droits des femmes et des enfants, nous quitte !

- Publicité -

La militante de la cause des femmes, Aicha Ech-Chenna s’est éteinte le 25 septembre 2022, à l’âge de 81 ans.

Cette ambassadrice de la cause féministe au Maroc, a consacré plus de la moitié de sa vie au soutien des mères célibataires et des enfants abandonnés.

Née à Casablanca en 1941, Aïcha Ech-Chenna part vivre à Marrakech avant de revenir à Casablanca en 1953. Orpheline de père, elle fait des études d’infirmière puis travaille comme animatrice d’éducation sanitaire et sociale.

En 1985, elle fonde l’Association Solidarité féminine (ASF) pour la défense des droits de la femme et des enfants abandonnés. C’est la première association au Maroc à proposer des formations, des cours d’alphabétisation pour autonomiser financièrement les mères célibataires rejetées par leur familles et par la société.

L’action d’Aicha Ech-Chenna, reconnue au niveau national, a été soutenue par le Roi Mohammed VI. Elle avait déclaré à ce propos : «Sa Majesté le Roi m’a témoigné sa bénédiction et m’a donné la clé de la réussite de ma mission. Ses encouragements, sa haute sollicitude et ses gestes magnanimes renforcent ma conviction et me donnent chaque jour la force et le courage de continuer».

Aicha Ech-Chenna a également reçu plusieurs distinctions à l’international qui sont venus couronner son parcours de combattante, tel le prix des Droits de l’homme de la République Française à Paris pour son association en 1995, l’Opus Prize aux Etats-Unis en 2009 ou encore le prix de la légion d’honneur en France en 2005 pour ne citer que ceux-ci.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here