Nations-Unies: Huit Etats perdent leur droit de vote à l’ONU

António Guterres, Secrétaire Général de l'Organisation des Nations-Unies

Huit Etats ont perdu leur droit de vote aux Nations-Unies, à cause d’une dette importante envers l’ONU. 

C’est ce qu’a fait savoir le Secrétaire Général des Nations-Unies, António Guterres, dans une lettre adressée à l’Assemblée Générale de l’ONU. Les pays concernés sont l’Iran, le Soudan, le Venezuela, Antigua-et-Barbuda, le Congo, la Guinée, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la République de Vanuatu.

L’article 19 de la Charte des Nations-Unies prévoit la suspension du droit de vote à l’Assemblée Générale de l’ONU, pour tout pays dont le montant des arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées.

Pour récupérer leur droit de vote à l’ONU, l’Iran doit débourser un peu plus de 18 millions de dollars à l’Organisation des Nations-Unies, le Soudan près de 300.000 dollars et le Venezuela environ 40 millions de dollars.

Pour rappel, le budget annuel de fonctionnement de l’ONU, approuvé en décembre 2021, avoisine 3 milliards de dollars. Celui des opérations de paix, approuvé en juin de la même année, a quant à lui, atteint 6,5 milliards de dollars.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here