Casablanca : Arrestation d’un promoteur immobilier recherché

- Publicité -

Un promoteur véreux a été arrêté, jeudi 31 janvier, après avoir empoché plus de 70 millions de dirhams versés par 800 acquéreurs – dont des MRE- dans un projet résidentiel à Bouznika.

Du nouveau dans l’affaire des acquéreurs d’appartements dans le projet immobilier « Al Nahda » à Bouznika. La police de Casablanca a procédé, jeudi  31 janvier, à l’arrestation du promoteur immobilier de ce projet résidentiel, qui n’a pas respecté ses engagements à l’égard des 800 acquéreurs dont des MRE, selon une source bien informée.

En décembre dernier, un avis de recherche a été lancé à l’encontre du mis en cause, qui avait disparu dans la nature depuis plusieurs mois, en prenant soin de rester injoignable. Le promoteur véreux a été arrêté à la demande du Procureur du roi prés le tribunal de première instance de Benslimane.

Tout a commencé quand les victimes ont adressées au Procureur de roi des plaintes dans lesquelles elles affirment que le promoteur n’a pas respecté ses engagements.

Parmi les griefs reprochés au promoteur, le retard inconsidéré dans la livraison de la première tranche de ce projet pour des prétextes injustifiés. Les victimes devaient réceptionner leurs logements, il y a prés de deux ans. Mais quelle ne fut leur désarroi lorsqu’elles ont découvert que l’état avancement de leur appartement ne dépassait pas 40% avant que tout le chantier soit finalement arrêté.

Les acquéreurs affirment avoir versé au promoteur d’importantes sommes d’argent pour l’acquisition d’un appartement dans ce projet. La majorité de ces bénéficiaires ont déjà payé presque 40% du prix des appartements.

En colère, les victimes ont déjà organisé des sit-in de protestation, et ont adressé plusieurs plaintes aux autorités locales ainsi qu’au département de l’Habitat afin de mettre un terme à cette inacceptable situation qui n’a que trop duré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here