Centrale Danone au cœur d’une crise sociale

- Publicité -

Depuis le 13 juillet 2017, les approvisionnements en lait et ses dérivés sous la marque Centrale Danone ne sont plus assurés à Casablanca.  Les employés en grève estiment qu’ils perdent des avantages en devenant des vendeurs conventionnels au lieu de chauffeurs vendeurs.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here