La majorité gouvernementale « résolument engagée » à s’atteler aux nouveaux défis sociaux

- Publicité -

La présidence de la coalition de la majorité gouvernementale a réaffirmé mardi 22 février 2022, lors de sa réunion mensuelle ordinaire, son « engagement résolu » à s’atteler aux nouveaux défis sociaux nés du renchérissement des prix sur le marché mondial et du déficit pluviométrique.

Tenue sous la présidence de M. Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), en présence des secrétaires généraux du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, et de l’Istiqlal, Nizar Baraka, ainsi que des présidents des groupes de la majorités dans les deux chambres du parlement, cette réunion a porté sur le suivi des avancées dans la mise en œuvre du programme gouvernemental, l’identification des prochains étapes à cet effet, ainsi que l’examen de nombre de questions nationales et parlementaires et des développements sur la scène politique.

Selon un communiqué de la coalition de la majorité gouvernementale, la rencontre a donné lui à un débat exhaustif marqué par un sens élevé de responsabilité quant à l’importance des enjeux et des développements en cours, et en ayant à l’esprit l’intérêt suprême du pays, ainsi que les multiples contraintes d’ordre économique et social auxquelles le Maroc fait face compte tenu de la persistance des répercussions de la lutte contre la pandémie, parallèlement au retard notable des précipitations et la fluctuation des prix sur le marché mondiale, avec tout ce que cette situation engendre comme répercussions sur les conditions de vie des citoyens et sur le pouvoir d’achat.

- Publicité -

A cet égard, la présidence de la coalition a assuré que « le gouvernement continue de subventionner les produits de première nécessité comme le sucre, le gaz butane, la farine, le blé tendre, l’eau et l’électricité”, tout en soulignant la stabilité des prix des produits agricoles. L’accent a été mis sur la détermination à accompagner le secteur des professionnel des transports pour surmonter leurs difficultés, et veiller à un certain équilibre pour atténuer les répercussions de la flambée des prix des carburants à l’international.

Le communiqué ajoute que la présidence de la coalition a évoqué « avec grande fierté les significations profondes” de la séance de travail présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec le chef du gouvernement et le ministre de l’Agriculture, de la pêche, des Eaux et Forêts, rappelant que le Souverain a donné Ses Hautes Instructions pour que le Fonds Hassan II pour le développement économique et social contribue par un montant de 3 milliards de dirhams au programme exceptionnel, qui nécessitera une enveloppe financière globale estimée à 10 milliards de dirhams, destiné au monde rural en raison des difficultés causées par le retard des précipitations.

Dans ce sens, la coalition de la majorité gouvernementale a salué la sollicitude particulière que le Souverain accorde aux habitants du monde rural, louant “la sage vision proactive de SM le Roi qui permet d’asseoir les contours d’une feuille de route claire, pour résorber les effets du retard des précipitations sur l’activité agricole et apporter une assistance aux agriculteurs et aux éleveurs concernés”.

Dans ce contexte, la présidence de la coalition a insisté sur la célérité dans l’exécution du programme d’urgence adopté par le gouvernement pour faire face aux difficultés subies par les habitants du milieu rural, tout en rappelant sa détermination à entreprendre toutes les mesures, procédures et décisions afin d’assurer la bonne application de ce programme ambitieux, et garantir l’assistance aux groupes vulnérables qui en ont le plus besoin.

La présidence de la coalition a également souligné “l’attention Royale particulière accordée aux questions d’investissement dans notre pays et le contenu de la séance de travail présidée récemment par SM le Roi sur la nouvelle charte de l’investissement, ainsi que les encouragements du Souverain au gouvernement pour le travail accompli à cet effet ».

Se disant parfaitement consciente de l’importance des directives Royales stratégiques, la coalition gouvernementale a réitéré la détermination de ses composantes, gouvernementales et parlementaires, à s’engager avec vigueur dans la mise en œuvre, le suivi, et l’application idoines sur le terrain des diverses nouvelles dispositions juridiques et incitatives, afin d’insuffler un nouvel élan à l’investissement privé et consacrer le Royaume comme une terre d’investissement par excellence au niveau régional et international.

Par ailleurs, la présidence de la coalition gouvernementale a salué “l’efficacité et la rapidité avec lesquelles le gouvernement s’achemine vers la mise en œuvre du chantier de l’Etat social, dont témoigne le bilan honorable en termes de prise des décisions, des mesures et des décrets d’exécution du projet de la protection sociale”.

“Tout en réitérant son interaction constante avec toutes les questions qui préoccupent les citoyens, la majorité gouvernementale est intimement convaincue que notre pays, par la grâce de Dieu, la force des fondements de notre royaume séculaire, et le sens élevé de foi, de solidarité et de synergie dans les moments difficiles dont son peuple a maintes fois fait preuve au cours de son histoire, est à même de relever tous les défis, et surmonter les contraintes de la conjoncture internationale et régionale et leurs répercussions au niveau national”, peut-on lire dans le communiqué.

D’autre part, la présidence de la coalition gouvernementale a exprimé sa haute appréciation pour le rôle patriotique responsable des partis et groupes d’opposition, en privilégiant constamment l’intérêt du pays, et en s’attachant à l’esprit de la Constitution, de l’Etat de droit et des institutions, et aux règles d’une pratique politique constructive, ainsi que pour leur grande contribution à l’enrichissement de la performance gouvernementale et de l’action publique.

La présidence de la coalition s’est en outre félicité des progrès tangibles dans le domaine du dialogue social, ajoutant qu’elle « salue hautement » à cette occasion le niveau élevé de patriotisme dont font preuve les acteurs sociaux et les partenaires économiques.

La présidence de la coalition a ainsi salué l’accord signé entre le gouvernement et les syndicats du domaine de l’éducation il y a quelques semaines -et qui constitue, indique-t-on, un point de départ encourageant pour réformer le secteur-, relevant les aspirations exprimées lors du dialogue social que le gouvernement entend relancer jeudi, avec l’ambition d’asseoir un dialogue responsable, une coopération constructive et un partenariat solide entre les acteurs concernés pour l’édification d’un État social fondé en premier sur la dignité du citoyen, conclut le communiqué.

avec MAP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here