Gestion déléguée: Les précisions de Lydec au sujet de la SRM Casablanca-Settat

Lydec a annoncé avoir pris connaissance du projet de lancement en janvier 2022, de la Société Régionale Multiservices (SRM) de Casablanca-Settat, qui fait partie des 4 régions pilotes et qui se substituerait aux opérateurs publics actuels.

L’entreprise de gestion déléguée a indiqué dans un communiqué rendu public, dimanche 3 octobre 2021, que la SRM de Casablanca-Settat «interviendra sur le territoire régional à l’exclusion du périmètre de l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) Al Baida, qui correspond au périmètre d’action de Lydec dans le cadre de son contrat de gestion déléguée».

De ce fait, la Lydec «continuera de mobiliser toutes ses capacités d’expertise et d’innovation, au service de l’ensemble de ses parties prenantes dans le cadre de son contrat qui demeure pleinement en vigueur jusqu’à son échéance fixée en 2027». En concomitance à la création de la SRM de Casablanca-Settat, les services de distribution d’eau et d’électricité du Grand Casablanca seront «harmonisés sur le périmètre de l’ECI».

«Lydec se tient prête dès 2022 à reprendre la totalité des services de distribution d’eau et d’électricité sur ce périmètre, et ainsi servir environ 400 000 nouveaux clients en électricité et 100 000 nouveaux clients en eau, soit près de 30% d’activité supplémentaire», a ajouté la même source. Pour Lydec, «la création des SRM ouvre de réelles opportunités pour mettre à disposition de celles-ci les savoir-faire et expertise de Lydec dans la région de Casablanca-Settat et dans les autres régions du Royaume, dans un cadre partenarial à définir en cohérence avec les nouvelles orientations du Royaume et la volonté des Autorités compétentes».

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here