18 novembre 1955: le jour où Feu SM Mohammed V annonçait l’indépendance du Maroc

Feu SM Mohammed V annonçant la fin du protectorat, le 18 novembre 1955
- Publicité -

Le Maroc célèbre lundi 18 novembre 2019, le 64ème anniversaire de son indépendance. Une occasion renouvelée de commémorer  le discours historique prononcé par Feu SM Mohammed V, depuis l’esplanade de la mosquée Hassan à Rabat, le 18 novembre 1955, pour annoncer la fin du protectorat français.

«Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement de la liberté et de l’indépendance», avait déclaré le regretté Souverain. La proclamation de l’indépendance du Maroc a été le couronnement d’une épopée de lutte contre le colonialisme, écrite à la faveur d’un pacte séculaire entre le Trône et le peuple.

A l’exil de Feu SM Mohammed V et l’ensemble de la famille royale le 20 août 1953, la réaction des Marocains ne s’était pas fait attendre. Une mobilisation générale avait été alors décrétée et une lutte patriotique s’est organisée, réclamant le retour du père de la nation à la mère patrie.

Tout en annonçant la libération du Maroc du joug du colonialisme, Feu SM Mohammed V avait fixé le cap avec une déclaration pleine d’enseignements: «Le Maroc sort du petit jihad pour s’engager dans le grand jihad». Le grand «jihad» n’est autre que celui de la modernisation de l’Etat, du parachèvement de l’unité nationale et du développement du pays.  Le flambeau de l’édification d’un Maroc développé a été porté par la suite par Feu SM Hassan II. Ce développement se poursuit aujourd’hui, grâce aux grands projets structurants lancés par SM le Roi Mohammed VI, dans divers domaines.

Aujourd’hui, la symbiose entre le Trône Alaouite et le peuple est toujours aussi forte. Le peuple marocain demeure mobilisé derrière SM Mohammed VI, dans son combat continu pour faire du Royaume un modèle de développement et de démocratie.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here