Littoral durable 2019 : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie de remise des trophées

- Publicité -

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, mercredi 13 novembre 2019, au Centre international Hassan II de formation à l’environnement à Bouknadel, la cérémonie de remise des Trophées Lalla Hasnaa du littoral durable au titre de la 3ème édition (2019), qui récompense les meilleures initiatives en faveur du littoral.

Lors de cette cérémonie, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a suivi, un documentaire intitulé «Océan et problématiques des déchets plastiques», une œuvre réalisée par les jeunes reporters pour l’environnement qui ont présenté des témoignages suite à l’appel de Son Altesse Royale relatif à la mobilisation nationale contre les déchets plastiques dans les mers et les océans.

C’était aussi l’occasion, de présenter à Son Altesse Royale, un documentaire sur l’opération «#b7arblaplastic» (mer sans plastique) qui a été suivi par un témoignage sur les résultats de cette opération. Témoignage de Hassan Baraka, premier nageur marocain à rallier les cinq continents et partenaire de la Fondation.

Par la suite, les catégories des trophées Lalla Hasnaa du littoral durable, qui sont «plages propres», «partage et cadre de vie», «protection et valorisation du patrimoine naturel», «éducation et jeunesse» et «responsabilité sociale et environnementale des organismes», ont été présentées à Son Altesse Royale, sur écran.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a, par la suite, procédé à la remise des trophées Lalla Hasnaa du littoral durable aux lauréats. Ces trophées sont ouverts aux associations de la société civile, aux communes, aux entreprises publiques et privées, aux administrations, aux étudiants et aux enseignants chercheurs.

Ainsi, les trophées «Programme plages propres», qui récompensent une initiative en faveur d’une plage en matière de gestion, d’aménagement, de préservation, d’éducation et d’information, sont revenus à l’aménagement de la plage de Sidi Kankouch1, parrainé par le groupe Crédit agricole du Maroc, à l’aménagement de la plage Souiria Kdima, parrainé par le groupe OCP, à l’écoestivage et lutte contre la pollution sur la plage de Dahomey, parrainé par Barid Al Maghrib, à la Brigade de propreté sur la plage de Saïdia, parrainé par le groupe Holmarcom et aux actions de sensibilisation, d’animation sportive, culturelle et artistique au profit des jeunes et estivants de la plage de Bouznika, parrainées par l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE), branche Eau.

Les trophées «Partage et cadre de vie» ont été remportés par le projet «pèse ton sac et gagne un tissu» à la plage de Haouzia, parrainé par la Fondation Banque populaire, l’opération pierres et cailloux citoyens à la plage d’Oued El Marsa, parrainée par la Société North Africa Tobacco company, au programme «nos jeunes sont les meilleurs amis de l’environnement marin», réalisé par la société Al Marjane de plongée et sports nautiques à la Marina de Salé et à l’initiative «Tous pour protéger notre patrimoine maritime», réalisé par l’Association des champions de la ville de Fnideq pour les sports sous-marins et la protection de l’environnement.

Les trophées «Protection et valorisation du patrimoine naturel» sont revenus au «Circuit des trésors marins de l’Atlantique», organisé par l’Association marocaine pour la recherche et la protection archéologique sous marine à Safi, à «la fabrication et l’immersion des récifs artificiels», organisée par l’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica, au projet de l’écologie et la valorisation de la biomasse algale du littoral méditerranéen de l’Oriental, réalisé par l’Université Mohammed 1er d’Oujda, à la valorisation de la sargasse japonaise, une algue brune des côtes atlantiques, réalisé par la Faculté des sciences d’El Jadida et aux projets de création d’un site naturel à l’embouchure de la vallée de Sakia El Hamra, réalisés par l’Association Anfis pour l’environnement et le développement agricole de Foum El Oued.

Les trophées «Éducation et jeunesse» ont été décernés au Forum sciences océan, organisé par la faculté polydisciplinaire de Safi relevant de l’université Cadi Ayyad, au projet «Eco littoral», mené par l’association Ecologia pour l’éducation à l’environnement, à la bibliothèque Plage Dalia, créée par la Fondation Tanger Med, au programme d’éducation et de sensibilisation à l’environnement littoral, réalisé à la plage de M’Diq par l’Office national des aéroports (ONDA) et à une chaîne youtube éducative «Les protecteurs de la nature», créée par Soufiane Hafidi.

Le prix «responsabilité sociale et environnementale des organismes» a été remporté par des activités de l’éducation et de la sensibilisation à l’environnement menées par la commune d’Agadir, la préservation de la baie d’Essaouira par la mise en place d’une station d’épuration mobile et compacte, réalisée par Cohin Environnement Maroc, «Eaucean Galerie», une contribution concrète à la préservation du littoral, réalisée par Lydec, «notre plage plus propre», réalisé par l’Association des champions de la ville de Fnideq pour les sports sous marins et la protection de l’environnement et par «la plage de Foum El Oued est l’amie de tous», des actions en faveur des personnes à mobilité réduite, une initiative de l’Association de soutien aux personnes handicapées de Laâyoune.

Après avoir posé pour des photos souvenirs avec les lauréats de la 3ème  édition des trophées Lalla Hasnaa du littoral durable ainsi qu’avec les membres du jury des trophées Lalla Hasnaa du littoral durable, membres du comité «plages propres» et jury «pavillon bleu» et les jeunes reporters pour l’environnement, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a présidé une réception en l’honneur des participants.

Cette initiative traduit l’importance accordée par SAR la princesse Lalla Hasnaa aux affaires et questions environnementales, conformément à la Vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce domaine. En effet, Les Trophées Lalla Hasnaa de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement veulent stimuler la sensibilité à l’environnement dans un pays riche de 3500 km de côtes, où la pression de l’homme est toujours plus forte.

En récompensant les initiatives citoyennes d’où elles viennent, la Fondation espère induire une prise de conscience et une mobilisation générale en faveur du littoral. La 3ème édition s’est ainsi révélée très prolifique. Ce ne sont pas moins de 130 projets qui ont été déposés par les différents candidats, dont un tiers d’associations et un autre d’organismes publics et privés et universitaires.

Mohammed Nafaa

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here