Immigration: 18.000 candidatures seront annulées par le Québec

- Publicité -

Le Québec a adopté en fin de semaine deux projets de lois très controversés sur l’immigration et la laïcité de l’État, un choix du repli et de l’exclusion, selon l’opposition et des analystes, dans cette province francophone du Canada, pays des plus multiculturels construit sur l’immigration.

Il aura fallu le recours à une procédure d’exception (le bâillon) qui limite le débat sur les textes législatifs pour faire adopter les deux projets de loi présentés par le ministre de l’Immigration, de la diversité et de l’inclusion, Simon Jolin-Barrette.

Ainsi, un total de 18.000 dossiers de candidatures seront annulés après l’adoption, ce week-end, du projet de loi sur l’immigration, une des promesses électorales du chef du gouvernement François Legault.

De l’avis des analystes, l’exécutif québecois semble déterminé à faire un pas de plus pour restreindre l’arrivée des travailleurs étrangers à quatre mois des législatives. Avec à la clé la « suspension immédiate » du traitement de 18.000 déposés sous l’ancien système basé sur le principe du premier arrivé premier servi, qui touchent quelque 50.000 personnes désireuses d’émigrer au Québec.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here