Adoption du projet de décret portant statut des fonctionnaires de la sûreté nationale

- Publicité -

Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de décret n°2.19.429 portant statut des fonctionnaires de la sûreté nationale.

Présenté par le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, ce projet de décret intervient en application des Hautes directives royales, a indiqué le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et le société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil. Le projet de décret qui abroge et remplace le décret en vigueur a été élaboré par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en vue d’une gestion idoine des ressources humaines, le but étant d’améliorer l’offre sécuritaire, garantir des prestations de service de qualité aux citoyens et répondre aux exigences de la bonne gouvernance sécuritaire, ainsi qu’à encourager et inciter les fonctionnaires de la sûreté nationale à bien accomplir leurs missions.

Le projet e décret prévoit de renforcer les différents cycles de la sûreté nationale à travers l’organisation d’un concours de commissaire de police principal, ainsi que la possibilité de recourir à l’embauche direct tout en prenant en compte certains seuils et respectant les conditions requises.

Il prévoit également de changer les noms des porteurs de certains uniformes et d’intégrer les fonctionnaires appartenant aux cadres communs et travaillant à la direction générale de la sûreté nationale dans le corps de la sûreté nationale tout en prenant en compte leurs droits et grades acquis.

Le projet de décret compte aussi revoir la durée de l’ancienneté requise pour l’avancement d’un grade à l’autre pour consacrer et renforcer la hiérarchie du corps et améliorer la situation financière des fonctionnaires.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here