Maroc : Obscurantistes assassins, Père Noël et Mélania Trump

- Publicité -

Les obscurantistes interdisent qu’on fête Noël et la fin de l’année.

Noël n’est pourtant que l’anniversaire de la naissance d’un prophète que la religion musulmane reconnaît. Et la fin de l’année, n’est que la célébration symbolique du passage d’une année calendaire à une autre. Un peu de joie familiale, un brin de magie dans l’air, un échange de vœux de bonheur… ? Non. Tout cela est interdit.

Les obscurantistes n’ont que des interdits à la bouche. Pas de musique, pas de danse, pas un centimètre visible du corps d’une femme… Et pas d’états d’âme quand on égorge des êtres humains.

Les obscurantistes veulent nous contraindre à croire que nous soumettre aux règles de leur fanatisme est le seul moyen d’accéder au Paradis.

Nous, nous pensons tout bêtement que pour avoir droit au Paradis, il faut assurer un Paradis sur terre à ses prochains… Ou, du moins, y contribuer… Et non pas leur faire vivre l’enfer.

Nous pensons tout bêtement qu’il faut travailler, créer, faire du bien, sauver des vies… Et non trucider et démembrer de sang-froid des innocents, quelle que soit leur religion et même s’ils n’en ont pas.

Ce que viennent de nous faire subir d’obscurs individus à Imlil, dans le Haut Atlas marocain, en assassinant avec une sauvagerie incroyable deux innocentes touristes scandinaves, l’étudiante danoise Louisa Jespersen et sa camarade, la Norvégienne Maren Ueland… Nous l’avons reçu comme un coup de poignard en plein cœur. Un coup de poignard individuel asséné à chaque Marocain jaloux de ses traditions d’hospitalité et de tolérance. Et un coup de poignard à notre pays, le Maroc, qui a fait un parcours sans faute, depuis l’apparition des monstres décapiteurs de Daech.

Aujourd’hui, fort heureusement, ces barbares incultes sont sous les verrous. Nous ne doutons pas que la Justice leur infligera la sanction qu’ils méritent.

Mais, quelle que soit la sanction, le mal est fait. Cela, les citoyens marocains ne le leur pardonneront jamais. Et si certains ont demandé qu’on décapite ces monstres à leur tour, cette revendication ne relève peut-être pas de l’«humainement correct», mais elle est tellement compréhensible… Ce qu’ils ont fait est inqualifiable ! Pour plusieurs internautes, à elle seule, la vidéo de leur crime (réalisée par eux-mêmes) donne envie de leur faire subir le même sort que leurs pauvres victimes (aux familles desquelles nous présentons nos sincères condoléances).

Là où ils sont, ils n’auront ni fête de Noël, ni fête de fin d’année. C’est bien ce qu’ils voulaient ?

Mais nous, nous voulons bien partager les joies des fêtes chrétiennes. Et aussi celles des fêtes juives. L’islam, le christianisme et le judaïsme, sont les trois religions du livre. Leurs fêtes sont celles de tous les croyants.

Nous sommes heureux que de petits enfants américains aient pu croire que le Père Noël était de passage au Maroc, au Sahara, lorsque la 1ère Dame des Etats Unis, Mélania Trump, leur a dit l’y avoir localisé.  

Merci Madame Trump. Avoir associé la magie de Noël à l’image du Maroc, a quelque peu pansé notre blessure de voir cette même image de notre pays ternie par quelques-uns de ses fils maudits.

Bahia Amrani

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here