Sanchez et Merkel d’accord pour soutenir le Maroc

- Publicité -

Le nouveau dirigeant espagnol Pedro Sanchez et la chancelière allemande Angela Merkel ont affiché samedi en Espagne leur bonne entente sur la question migratoire et souhaité que le Maroc bénéficie d’un plus grand soutien européen comme pays d’origine et de transit de migrants.

« Le Maroc est en train de souffrir de la pression des flux migratoires de l’Afrique subsaharienne et, par conséquence, nous avons besoin de renforcer notre coopération non seulement avec les pays d’origine mais aussi de transit comme le Royaume », a dit Sanchez lors d’une conférence de presse conjointe au terme d’un déjeuner de travail avec Mme Merkel.

Sanchez a rappelé que les conclusions du Conseil européen tenu en juin dernier « reflètent l’engagement de l’ensemble des institutions communautaires et des Etats membres de l’UE quant à la nécessité de renforcer la coopération avec le Maroc et de conférer au Royaume le rôle clé qui lui incombe dans la gestion des flux migratoires ».

Selon un communiqué publié par Madrid, « Sanchez et Merkel ont convenu de transmettre à la Commission européenne la nécessité d’une plus grande implication financière dans le Fonds fiduciaire européen pour l’Afrique, d’où proviennent les fonds destinés spécifiquement au Maroc pour le contrôle des frontières ».

Merkel a rappelé que l’Allemagne avait versé sa contribution à ce Fonds « pour la Tunisie et le Maroc parce qu’ils ont besoin d’un soutien en matière de sécurité frontalière et de coopération au développement ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here