Le GPBM s’insurge contre les allégations du ministre algérien des AE

- Publicité -

Suite aux accusations du ministre des Affaires Etrangères d’Algérie, vendredi 20 Octobre 2017, qualifiant « Les banques marocaines de blanchir l’argent du hachisch ». L’ensemble du secteur bancaire marocain s’insurge vigoureusement contre ces allégations graves et mensongères, a indique samedi 21 octobre 2017,  le Groupement Professionnel des Banques du Maroc dans un communiqué. ‘’Ces déclarations témoignent de l’ignorance totale et flagrante des règles de gouvernance et d’éthique qui régissent les activités des banques marocaines dans le monde et bien entendu sur le continent africain’’, a souligné la même source, ajoutant que ‘’ces mêmes déclarations s’inscrivent totalement à contre-courant de l’évolution institutionnelle et économique qu’ont connu nos frères africains dans tous les domaines’’. »Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc se réserve tous les droits de recours contre les graves déclarations du ministre des affaires étrangères d’Algérie’’, a conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here