Investissement étranger en instruments financiers: cinq secteurs s’accaparent 75% des volumes échangés

- Publicité -

La répartition sectorielle des volumes échangés par les étrangers sur le marché Actions se caractérise par sa concentration sur cinq secteurs majeurs avec un poids cumulé de 75%, selon l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

Le secteur « Banques » affiche la part la plus élevée, suivi par le secteur « Télécommunications » et le secteur « Distributeurs » avec des parts respectives de 27%, 18% et 15%, précise l’AMMC dans son rapport sur l’investissement étranger en instruments financiers au titre de l’année 2021.

En quatrième position, le secteur « Bâtiment et Matériaux de Construction » enregistre une part de 9%, suivi par le secteur « Matériels, Logiciels et Services Informatiques » avec une part de 6%.

La répartition du volume transactionnel réalisé sur la Bourse de Casablanca montre que les secteurs « Banques », « Bâtiment et Matériaux de Construction » et « Services de transport » ont généré le plus gros des volumes échangés en 2021 (soit presque 64% du volume transactionnel global). La part des étrangers et Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans ce volume présente des disparités entre les différents secteurs. Au niveau des quatre secteurs les plus actifs en 2021, la contribution des étrangers et des MRE a été à hauteur de 4% dans le secteur bancaire, de 4 % dans le secteur « Bâtiment et Matériaux de Construction », de 1 % dans le secteur « Services de transport » et de 18% dans le secteur « Télécommunications ».

- Publicité -

 

 

avec MAP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here