Rabat: ouverture du 14é Festival international des enfants de la paix

La cérémonie d’ouverture du 14é Festival international des enfants de la paix, organisé du 25 au 31 juillet par l’Association Bouregreg sous le patronage d’honneur de SAR la Princesse Lalla Meryem, a eu lieu mardi soir au théâtre Mohammed V à Rabat.

S’inscrivant dans le cadre des festivités célébrant Rabat capitale de la culture dans le monde islamique 2022, cette cérémonie a connu la présence de la ministre de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, Aouatif Hayar, ainsi que d’ambassadeurs et de personnalités diplomatiques des pays participant et des représentants de certaines organisations internationales.

S’exprimant à cette occasion, Mme Hayar a mis en exergue l’importance de cette manifestation internationale, au regard du rôle que jouent les enfants considérés comme des ambassadeurs de paix dans leurs pays.

Ce Festival, a-t-elle dit, incarne la persuasion de la société marocaine quant au rôle central des enfants dans la diffusion de la paix et des valeurs du vivre-ensemble entre les peuples de cultures différentes.

La ministre a, en outre, souligné que cette édition, qui coïncide avec la glorieuse Fête du Trône, est une occasion de rappeler le soutien particulier que SM le Roi Mohammed VI ne cesse d’accorder à la protection des enfants et de leurs droits et à la construction d’une société où règnent les valeurs de paix, de justice et de diversité culturelle et religieuse.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a mis en évidence, dans un mot prononcé à son nom, l’importance de ce Festival international, tout en relevant l’impératif de l’éducation des enfants aux valeurs de cohabitation.

Il a également salué le caractère « international » de ce Festival, qui se veut un rendez-vous annuel pour les enfants de cultures différentes pour interagir et se faire connaissance, ce qui contribue largement au processus d’éducation des enfants aux valeurs du pluralisme et de diversité, ainsi qu’à la diffusion des valeurs de l’amour et du rejet de la haine dans le monde entier.

A son tour, le directeur du Festival, Abderrahmane Rouijel, a souligné que cet événement se veut un appel à la paix et à la diffusion et la promotion des cultures de cohabitation et de tolérance dans le monde, à travers des dessins réalisés par des enfants de pays et de cultures différentes.

Une série de performances musicales et artistiques interprétées par des enfants issus des différentes délégations participantes ont été présentées, le temps d’exprimer leurs aspirations à diffuser la culture de paix dans le monde entier.

Des spectacles musicaux et folkloriques interprétés par des groupes marocains venus des différentes régions du Maroc ont également été présentés, mettant en exergue la richesse et la diversité culturelle du Royaume.

Cette édition connaît la participation de 38 pays et d’environ 450 enfants des différents continents, et comprend un programme riche qui prévoit l’organisation de visites culturelles et touristiques des monuments historiques les plus marquants à Rabat et à Salé, en plus de spectacles musicaux et de soirées animées par les différentes délégations participantes.

Des enfants représentant plusieurs pays ont déjà lancé lundi, depuis le siège du Parlement marocain, un appel à la paix, en langues arabe, anglais et amazighe, dans lequel ils ont exprimé leur souhait de voir la paix régner à travers le monde.

Dans leur plaidoyer, ils ont appelé « à ce que la paix devienne la langue parlée par tous, sans exception ».

 

avec MAP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here