Casablanca : Célébration du 10è anniversaire de l’Institut Confucius de l’Université Hassan II

L’institut Confucius de l’Université Hassan II de Casablanca a célébré, vendredi dans la métropole économique, son 10è anniversaire, un moment opportun pour s’arrêter sur l’importance de ce type d’institutions dans la promotion des relations entre le Maroc et la Chine.

Fruit d’un partenariat entre l’Université Hassan II-Casablanca et l’université des Etudes internationales de Shanghai, l’Institut Confucius de Casablanca a formé depuis sa création plus de 9 mille étudiants marocains.

Il contribue à l’apprentissage du mandarin, la diffusion de la culture des deux pays, la recherche scientifique et la promotion des échanges humains et économiques.

A cette occasion, le président par intérim de l’Université Hassan II, Mohammed Talbi a souligné que l’Institut Confucius de l’université Hassan II est le fruit de la coopération avec l’université des Etudes internationales de Shanghai, notant que cette relation très intéressante qui a duré une décennie, s’appuie sur la confiance et le respect mutuel à l’image des relations séculaires entre le Royaume du Maroc et la République de Chine.

Et de poursuivre que l’Institut Confucius de l’université Hassan II, le plus grand institut Confucius au Maroc, revêt un caractère important pour les jeunes, compte tenu de l’ouverture mondiale et de la demande grandissante de la maîtrise de cette langue très importante pour le tissu économique.

Selon M. Talbi, l’université offre deux types d’enseignement de mandarin. Le premier est académique, sous forme de licence, destiné aux étudiants de la faculté des lettres et des sciences, tandis que le deuxième est destiné à l’ensemble de l’écosystème étudiants de l’université désirant apprendre cette langue à la population casablancaise.

Dans le contexte du Covid, l’Institut opère selon un mode hybride en mettant en place la structure nécessaire pour travailler en présentiel avec notamment l’ajout des salles de classe et des équipements technologiques pour organiser des cours à distance a-t-il relevé, notant que plus de mille étudiants se sont inscrits cette année, alors que la demande a dépassé 5 mille.

Pour sa part, le président de l’Université des études internationales de Shanghai, Li Yansong a souligné qu’au bout d’une décennie d’existence, l’institut a traversé la période initiale de création pour atteindre celle de développement rapide et de succès.

Il s’agit d’une décennie de travail acharné pour promouvoir la coopération entre l’université de Shanghai et l’université Hassan II de Casablanca et les échanges humains entre le Maroc et la Chine, a-t-il dit dans une intervention par visioconférence, notant que les instituts Confucius ont offert aux jeunes Marocains une vitrine de la langue et de la culture chinoises avec des milliers d’étudiants dont nombreux ont poursuivi leurs études en Chine ou intégré des entreprises chinoises installées au Maroc.

De son côté, la directrice de l’institut Confucius de l’université Hassan II de Casablanca, partie Chine, Joanna Zheng s’est dite heureuse en tant que 4è directeur de cette institution de pouvoir célébrer le 10è anniversaire de l’existence de cette plateforme d’échange entre les deux nations, notant que les échanges culturels ne sont jamais à sens unique et cette plateforme a permis au grand public chinois de découvrir le Maroc et de manifester son intérêt pour venir enseigner le mandarin dans le Royaume.

La cérémonie de célébration a été marquée par des témoignages des anciens directeurs et étudiants de Confucius sur leurs expériences respectives au sein de cette institution et par un spectacle présenté par des étudiants, outre la remise des trophées à des personnalités ayant contribué à la promotion de cette coopération fructueuse entre l’université Hassan II de Casablanca et l’université des Etudes internationales de Shanghai.

 

avec MAP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here