Genève: Des personnalités saluent le rôle du Maroc dans l’émergence de l’Afrique

L’engagement du Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, et son action pour le développement durable et inclusif du continent africain ont été hautement salués, à Genève, par plusieurs personnalités de divers horizons.

Lors d’une conférence sur ‘’l’émergence de l’Afrique : Exemple du Maroc’’, des universitaires, des chercheurs et des diplomates ont loué les multiples initiatives du Maroc en faveur de la solidarité, de la paix, de l’union dans le continent et de la prospérité du citoyen africain.

Cette conférence, tenue mercredi soir, à l’occasion de la signature du livre ‘’Maroc, le potentiel d’un changement transformateur’’ de Noureddine Obad a été l’occasion de mettre en avant le modèle de développement initié au Maroc et son impact sur l’émergence du continent.

M. Obad a mis en exergue, dans ce sens, le rôle du Maroc en tant que locomotive de développement du continent, relevant que le Royaume, fort de son identité africaine, recèle bien des énergies et des potentialités lui permettant de créer des conditions favorables d’impulsion et de développement pour le continent africain.

Le processus de développement des vingt dernières années au Maroc a permis au Royaume de se positionner en tant qu’acteur agissant au service de la modernisation de l’Afrique, a affirmé l’expert maroco-suisse en développement.

L’ambassadeur de Gambie à Genève, Muhammadou M.O. Kah, a souligné, pour sa part, que ‘’le Maroc est un pays leader en Afrique et une voix très importante dans les plateformes internationales’’.

La Gambie bénéficie grandement du soutien marocain en termes de développement humain, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP, notant qu’un nombre considérable de jeunes gambiens étudient dans différentes universités marocaines.

L’ambassadeur gambien a fait observer que ‘’le Maroc est un pionnier dans les secteurs clés qui peuvent aider à promouvoir les conditions de vie des populations africaines, en particulier dans les domaines de l’agriculture, du commerce et de la digitalisation’’.

Il a loué, dans ce sens, l’expérience du Maroc en tant qu’acteur de premier plan à l’échelle continentale dans le domaine numérique, soulignant l’importance d’œuvrer pour que cette expertise marocaine soit disséminée à travers toute l’Afrique.

Il s’est félicité, en outre, des liens très forts entre son pays et le Maroc, ajoutant que nous ‘’attachons une grande importance à des relations bilatérales très solides avec le Royaume’’.

De son côté, le Grand-Rabbin de Genève, Izhak Dayan, s’est réjoui du rayonnement du Maroc en tant que terre de dialogue, de vivre-ensemble, de tolérance et de paix, rendant un vibrant hommage au leadership de SM le Roi, et faisant part de sa grande gratitude, et de ses sincères marques d’estime et de considération au Souverain.

L’universitaire mauritanien et directeur de la grande mosquée de Genève, Mohamed Labrak, a salué, quant à lui, la contribution majeure du Maroc au développement de l’Afrique, soulignant l’ancrage africain du Royaume et son apport à la formation des ressources humaines africaines dans les universités marocaines. ‘’Cette formation est un atout important pour les pays africains leur permettant de répondre à leurs besoins dans ce domaine’’, a-t-il dit.

Le Maroc offre aussi un modèle hautement apprécié de tolérance dont ont besoin l’Afrique et l’occident, a-t-il poursuivi. Il a mis en avant, également, la position stratégique du Maroc en tant que trait d’union entre l’Europe et l’Afrique, ainsi que le rôle du Maroc dans l’approvisionnement des marchés africains.

 

avec MAP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here