Washington offre une récompense de 10 millions $ pour des informations sur des cybercriminels russes présumés

Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils offraient une récompense pouvant atteindre 10 millions de dollars pour des informations sur un groupe de cybercriminels russes présumés.

Dans un communiqué publié mardi, le département d’Etat a déclaré que son programme Rewards for Justice (RFJ) recherchait des informations sur six personnes qui seraient liées à une conspiration criminelle impliquant des cyberactivités malveillantes affectant les infrastructures critiques des États-Unis.

Ces personnes faisaient partie de la conspiration criminelle qui a participé à une infection d’ordinateurs dans le monde entier en juin 2017 à l’aide d’un logiciel malveillant désigné sous le nom de NotPetya, a allégué le département d’État.

L’attaque signalée a causé des dommages aux ordinateurs d’hôpitaux et d’autres établissements médicaux du Heritage Valley Health System en Pennsylvanie, l’un des plus grands fabricants de produits pharmaceutiques aux États-Unis, et d’autres entités du secteur privé américain.

L’attaque a coûté collectivement à toutes les entités américaines ciblées près d’un milliard de dollars de pertes, selon la diplomatie américaine.

Les six personnes présumées liées à l’attaque travaillaient en tant qu’officiers dans l’unité 74455 de la Direction principale du renseignement de l’état-major général des forces armées de la Fédération de Russie (GRU), appelée « Sandworm Team, Telebots, Voodoo Bear et Iron Viking » par les chercheurs en cybersécurité, selon le communiqué.

 

avec MAP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here