Sahara-ONU-Mouvement des Non-Alignés: Omar Hilale détricote les mensonges de Ramtane Lamamra

Omar Hilale

Suite à l’intervention provocatrice du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, durant le débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés (MNA), tenu en format virtuel le 13 et 14 juillet 2021, l’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a répondu point par point, aux mensonges du ministre algérien, au sujet du Sahara.

Dans une note adressée à la présidence du MNA, distribuée à l’ensemble des membres du Mouvement, le diplomate marocain a rappelé que le dossier du Sahara, qui relève exclusivement du Conseil de Sécurité de l’ONU, n’était pas inscrit à l’ordre du jour de la réunion de la MNA, qui a consacré ses travaux aux conséquences sanitaires et socio-économiques de la pandémie due à la Covid-19.

Concernant la pseudo «reprise du conflit militaire au Sahara», évoquée par le ministre algérien, l’Ambassadeur Hilale, a affirmé que cette fiction n’existe que dans les communiqués de propagande du polisario, et les dépêches de l’agence de presse algérienne. «N’en déplaise au ministre algérien des Affaires étrangères, la situation au Sahara est calme et sereine, comme cela est dûment consigné, notamment dans les rapports quotidiens de la Minurso.

Répondant à l’appel de Ramtane Lamamra pour la nomination d’un nouvel Envoyé Personnel du SG des Nations- Unies pour le Sahara, Omar Hilale a fait observer que le retard observé à ce sujet, résulte du refus de la partie algérienne et du Polisario, qui rejettent toute proposition formulée dans ce sens par Antonio Guterres, en sa qualité de SG de l’ONU. «C’est à l’Algérie et au polisario qu’incombe le retard de nomination d’un nouvel Envoyé Personnel du SG» a rétorqué Omar Hilale. Le diplomate marocain a précisé que «L’Algérie est, et demeure, la partie principale et responsable de la perduration de ce conflit, par groupe séparatiste armé interposé», ajoutant que l’autodétermination que l’Algérie s’enorgueillie de défendre «n’est pas un principe à la carte. C’est pourquoi le peuple Kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de ce droit».

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here