Vaccination anti Covid : L’arrivage des lots s’accélère et déjà la 2ème dose !

Le Maroc entame une nouvelle phase de sa stratégie de vaccination pour immuniser ses citoyens contre les effets de la Covid-19, en commençant à injecter la deuxième dose aux personnes ayant eu leur première injection, le 28 janvier dernier, date du coup d’envoi, par le Souverain, de la campagne nationale de vaccination gratuite.

L’opération d’envergure contre la Covid a également été élargie aux personnes âgées de 65 ans et plus, après l’arrivage du troisième lot du vaccin anti-Covid 19 (4 millions doses d’AstraZeneca), a annoncé jeudi 11 février le département  de la Santé.

«Le plus important dans cette phase c’est l’élargissement de la vaccination aux personnes ayant plus de 65 ans, car c’est une population à risque. Et d’ailleurs, le fait d’inclure cette catégorie, même avec la première dose, ça permet de protéger une bonne partie des personnes vaccinées, lesquelles doivent, bien entendu, prendre la deuxième dose pour consolider leur immunité et la garder sur le long terme», souligne Tayeb Hamdi, Chercheur en politique et système de santé.

La cible de la vaccination, poursuit-il, a également été  élargie pour toucher l’ensemble des frontliners (professionnels de la santé) quelque soit leur âge. «Plusieurs régions ont déjà commencé à administrer la première dose aux professionnels de la santé de moins de 40 ans, ce qui permettra de protéger le système de santé dans notre pays», a-t-il précisé.

Avec la vaccination des professionnels de la santé, poursuit-il, «on peut espérer de voir, dès les semaines à venir, de moins en moins de contaminations parmi les frontliners».  Et de conclure: «La deuxième injection va permettre à ces frontliners, qui ont plus de 75 ans et ayant déjà reçu leur première injection, de booster leur immunité, laquelle a été déclenchée par la première dose», souligne le chercheur.

L’opération  de vaccination, qui a connu des retards en termes de livraison, avant son lancement, devrait bénéficier, très vite, du renfort du vaccin contre covid, Sinopharm. En effet, des sources concordantes ont révélé que le Maroc a reçu, ce mardi 16 février, 500.000 doses supplémentaires de ce vaccin. Un avion marocain a décollé lundi matin (15 février)  pour effectuer un aller-retour en Chine, où il devait prendre livraison de la deuxième dose du vaccin Sinopharm, précisent les mêmes sources.

Ainsi, le stock vaccinal du pays est renforcé après cet  arrivage, qui a pourvu le Maroc d’un million de doses Sinopharm jusqu’à présent, portant ainsi le nombre des doses perçues à 7 millions. Le royaume avait reçu six millions de doses d’AstraZeneca, livrées en deux lots de deux et de quatre millions de doses.

Selon nos sources bien informées, le Maroc devrait encore recevoir entre 500.000 et 700.000 doses de vaccin Sinopharm dans les deux prochaines semaines. A cela, devrait s’ajouter un nouvel arrivage de l’initiative Covax, dont la livraison est estimée à 1.881.600 de doses du vaccin AstraZeneca, produites par la société sud coréenne SK Bioscience.

On ignore encore la date de cette livraison, mais selon les dires de nos sources, elle devrait être livrée très prochainement au royaume par l’organisation internationale appelée Covax.

Si la situation semblait plus difficile au moment de l’arrivée des premières  doses, les futures livraisons devraient signer un tournant dans la campagne vaccinale au Maroc.

Les nouvelles livraisons permettront de poursuivre le programme de vaccination à la même cadence sans interruption. A la date de mardi 17 février, les services du ministère ont recensé plus de 2.000.000 bénéficiaires de la campagne de vaccination, menée dans plus de 3.000 centres de vaccination.

Le royaume ambitionne d’achever sa campagne de vaccination dans les 3 à 5 prochains mois, afin de parvenir à une immunité collective et garantir un retour à la vie normale, a souligné vendredi 13 février à Béni Mellal, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.

Ce dernier a expliqué que suivant la cadence avec laquelle se déroule l’opération de vaccination jusqu’à présent et conformément au plan tracé pour son déroulement, l’objectif à atteindre lors des 3 à 5 prochains mois est de vacciner environ 30 millions de citoyens marocains, soit 80 % de la population.

Le programme de vaccination se déroule de manière progressive au fur et à mesure de la réception des lots du vaccin au Maroc pour toucher l’ensemble des tranches ciblées, a-t-il conclu.

N.Cherii

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here