Commission des investissements: 34 projets validés pour un montant de 11,3MMDH

La Commission des Investissements a examiné et approuvé 34 projets de conventions et d’avenants aux conventions d’investissement pour un montant global de 11,3 milliards de dirhams (MMDH) devant permettre la création de 3.500 emplois directs et 5.819 emplois indirects.

La répartition des investissements par secteur, telle qu’elle a été approuvée le 17 février 2021 à Rabat, fait ressortir le secteur du Tourisme et loisirs en première position avec 3,29MMDH, soit plus de 29% des investissements projetés, suivi par le secteur du Transport et Infrastructure avec 2,47 MMDH (22% des investissements projetés), indique le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’économie verte et numérique.

Le secteur de l’Education et de l’Enseignement Supérieur arrive en troisième position avec 2,27MMDH, soit plus de 20% des investissements projetés, alors que celui des Energies renouvelables et du dessalement d’eau de mer occupe la 4ème position avec 2MMDH (18% des investissements projetés), fait savoir la même source. S’agissant du secteur de l’Industrie, il occupe la cinquième position avec des projets totalisant un investissement de plus de 1,25 MMDH, soit plus de 11% des investissements projetés.

Par ailleurs, la répartition sectorielle des emplois fait ressortir le secteur du Tourisme et loisirs comme principal pourvoyeur d’emplois pour cette Commission des Investissements, souligne le communiqué, notant que les projets relevant de ce secteur prévoient la création de 1.365 emplois directs soit 39% des emplois à créer. Le secteur de l’Industrie se place à la 2ème position avec 1.217 emplois à créer (35% des emplois prévus), suivi du secteur de l’Education et de l’Enseignement Supérieur avec 660 emplois (19% des emplois projetés).

En ce qui concerne la répartition des investissements par région d’implantation, la région de Casablanca Settat se place en première position avec 3,84MMDH, soit 34% des investissements projetés. La région de Rabat Salé Kénitra occupe la deuxième position avec des projets d’investissement de l’ordre de 3,39MMDH. En troisième position se place la Région de Dakhla Oued Eddahab avec des projets d’investissements totalisant 2 MMDH (près de 18% des investissements projetés), suivi par Tanger Tétouan Al Hoceima avec 942 millions de dirhams (MDH) d’investissements projetés.

Quant à la répartition des emplois à créer par région d’implantation, le communiqué fait ressortir la région de Rabat Salé Kénitra en première position avec 1.180 emplois directs à créer, soit près de 34% des emplois projetés. La région de l’Oriental arrive en deuxième position avec 796 emplois directs, soit près de 23% des emplois projetés, suivie de près par la région de Casablanca Settat avec 791 emplois projetés.

Avec 7,45 MMDH, les projets à capitaux marocains représentent la majeure partie des investissements projetés, soit près de 66%. Ces projets ont vu le jour dans le cadre de la mise en œuvre de grands projets dans les secteurs de l’industrie, de l’Education et de l’Enseignement supérieur et du Tourisme et loisirs. Les Joint-ventures Maroc-France arrivent en 2 ème position avec des investissements de l’ordre de 2MMDH, soit plus de 17% du montant d’investissement global approuvé par cette Commission, suivies des investissements provenant des Emirats Arabes Unies avec 1,44MMDH.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here