Un commissariat de police en France attaqué par des tirs de mortier d’artifice

Le commissariat de Champigny-sur-Marne, en région parisienne, a été attaqué dans la nuit de samedi 10 octobre à dimanche 11 octobre par une quarantaine de personnes au moyen de barres de fer et de tirs de mortier, rapportent les médias de l’hexagone.

« Violente attaque cette nuit du commissariat de Champigny par des tirs de mortiers et projectiles divers », a indiqué la préfecture de police de Paris sur son compte Twitter.

« Aucun policier n’a été blessé », a précisé la préfecture, ajoutant qu’une enquête est en cours pour en identifier les auteurs de ces faits.

Le maire de la ville Laurent Jeanne a déclaré à la presse qu’il s’agit d’ »une attaque en bande organisée avec une volonté d’en découdre, de casser du flic ».

Cette attaque intervient après l’agression de deux policiers survenue mercredi soir à Herblay, en région parisienne.

Les deux fonctionnaires de police « ont été pris par surprise » par trois individus alors qu’ils étaient en surveillance dans leur voiture banalisée. L’un des policiers, touché par quatre impacts de balles, est grièvement blessé et son pronostic vital était engagé. L’autre a reçu deux balles à la cuisse et à la jambe. Les agresseurs ont tabassé les deux policiers et se sont emparés de leurs armes de services avant de prendre la fuite.

L’un des présumés agresseurs s’était rendu de lui même vendredi à la police, tandis que ses deux complices sont activement recherchés par la police.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here