Ministère : La solution pour que la situation épidémiologique au Maroc s’améliore est entre nos mains

Le ministère de la Santé a réaffirmé mardi 17 août que le respect des mesures préventives reste le meilleur moyen pour contrer la montée vertigineuse des cas de coronavirus (Covid-19), en particulier durant la première quinzaine du mois en cours.

« Au début du mois d’août, la situation épidémiologique au Maroc s’est aggravée », a souligné le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, dans la déclaration hebdomadaire du ministère sur l’évolution de la situation épidémiologique de la Covid-19, notant que « la solution est entre nos mains ».

« La solution est de s’en tenir aux mesures préventives qui ont prouvé leur efficacité auparavant, notamment le port continu du masque, le respect de la distanciation physique d’environ un mètre, le lavage régulier des mains avec de l’eau savonneuse et l’utilisation des désinfectants hydro-alcooliques, ainsi que d’éviter les rassemblements, de sortir régulièrement de chez soi, sauf en cas d’extrême urgence, et d’aérer les chambres et les bureaux », a-t-il indiqué.

Évoquant le bilan de la situation épidémiologique au Royaume, Mrabet a relevé que le nombre total des cas de contaminations enregistrés depuis l’apparition du virus jusqu’au 16 août a atteint 42.489 cas, soit un taux d’incidence cumulé de 117 cas pour 100.000 habitants.

De même, le nombre des décès est passé à 658 et celui des rémissions à 29.344 personnes, soit un taux de guérison de 69%, a-t-il ajouté.

S’agissant des cas de contamination enregistrés entre le 10 et le 16 août, leur nombre a atteint 9.252 cas (soit environ 22% de la totalité des cas recensés depuis l’apparition de la pandémie), avec un taux d’incidence cumulé de 25,45 cas pour 100.000 habitants, tandis que le nombre de décès s’est élevé de 160 cas, soit 24,3 du nombre total, a précisé le responsable.

Pendant la même semaine, 5.997 personnes se sont rétablies, alors que le taux hebdomadaire de contamination (pour 100.000 habitants) est passé de 21 à 25 cas, a-t-il poursuivi.

Côté répartition géographique, le taux d’incidence hebdomadaire (pour 100.000 habitants) a révélé qu’il y a une différence entre les régions, au sein des régions et selon les provinces, puisque 37 provinces ont enregistré un taux d’incidence de -10/100.000 habitants, selon le coordonnateur.

Et de poursuivre, que quatre provinces et villes ont recensé un taux d’incidence de plus de 50/100.000 habitants, à savoir le Grand Casablanca, Marrakech, Tanger et Béni Mellal, ajoutant que le nombre des décès hebdomadaires a continué à augmenter en passant de 116 cas la semaine dernière à 160 décès la semaine d’après, soit 305 morts pendant la première quinzaine du mois d’août.

Pour ce qui est des cas actifs, le nombre est passé de 34 à 35 cas pour 100.000 habitants et diffère selon les régions, étant donné que jusqu’au 16 août, certaines régions ont enregistré moins de 15 cas actifs (pour 100.000 habitants) à savoir l’Oriental, Souss-Massa, Guelmim-Oued Noun, Laâyoun-Sakia Al Hamra, tandis que d’autres ont recensé entre 15 et 30 cas (pour 100.000 habitants), soit Rabat-Salé-Kénitra et Drâa-Tafilalet, a relevé M. Mrabet.

Les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès et Béni Mellal-Khénifra ont recensé entre 30 et 45 cas actifs (pour 100.000 habitants, alors que les régions de Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Dakhla-Oued Eddahab ont comptabilisé plus de 45 cas actifs (pour 100.000 habitants), a-t-il fait savoir.

Selon le responsable, ces données ont permis au Royaume de se positionner 52ème à l’échelle mondiale en terme de nombre de cas (5ème en Afrique), 54ème en matière de nombre de décès (6ème en Afrique) et 33ème en terme de tests de dépistage (3ème en Afrique).

Au niveau mondial, le nombre des contaminations a atteint 22 millions jusqu’au 16 août, soit un taux d’incidence cumulé de 280/100.000 habitants, tandis que le nombre des décès a dépassé les 772.000 (soit un taux de létalité d’environ 3,5%).

Le nombre des personnes totalement guéries a atteint quant à lui 14.553.000, soit un taux de guérison de 66,7%.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here