Déficit commercial: Le Maroc enregistre un allègement de 12%

Le déficit commercial du Maroc s’est allégé de 12% à plus de 73,7MMDH au cours des cinq premiers mois de l’année 2020, indique l’Office des Changes.

Cet allègement s’explique par les baisses respectives accusées par les importations et les exportations de marchandises de 16,9% à 174,58MMDH et de 20,1% à 100,88MMDH, précise l’Office dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs à fin mai 2020, notant qu’en glissement trimestriel, la baisse est de 21,5% pour les importations et de 31% pour les exportations.

En revanche, le taux de couverture (TC) a enregistré une perte de 2,3 points à 57,8%, ajoute la même source.

Le recul des importations de biens est due à la baisse des importations de produits finis de consommation (-11,08 MMDH), de biens d’équipement (-10,523 MMDH), de produits énergétiques (-9,263 MMDH), de demi produits (-7,374 MMDH) et de produits bruts (-2,247 MMDH). En revanche, les achats de produits alimentaires ont augmenté de 5,162MMDH.

S’agissant des exportations, leur repli fait suite à la diminution des ventes de la quasi-totalité des secteurs, notamment l’automobile (-39,4% à 21,31 MMDH), le textile et cuir (-33,8% à 10,6 MMDH), l’agriculture et l’agro-alimentaire (-6,3% à 29,5 MMDH), l’aéronautique (-14,6% à 6,01 MMDH), les autres extractions minières (-29,6% à 1,18 MMDH), les phosphates et dérivés (-1,6% à 20,58 MMDH), l’électronique et l’électricité (-7,4% à 3,88 MMDH) et autres industries (-20% à 7,81 MMDH).

La balance des échanges de services a affiché un excédent en baisse de 16,3% à 28,71 MMDH, fait savoir l’Office des Changes, notant que les exportations et importations de services ont reculé respectivement de 19,4% et 22%.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here