Devises: Les réserves du Maroc dépassent les 290MMDH

Le dirham est resté quasi-stable par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,97% vis-à-vis du dollar, au cours de la période allant du 25 juin au 1er juillet 2020, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, précise BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires, ajoutant qu’au 26 juin 2020, les avoirs officiels de réserve se sont établis à 290,7MMDH, en progression de 1% d’une semaine à l’autre et de 22,5% en glissement annuel.

Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 38,2MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, relève la même source. Tenant compte des injections de 34,6MMDH sous forme d’opérations de pension livrée, de 30 milliards dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et de 3MMDH au titre des opérations de swap de change, l’encours global des interventions ressort à 105,8MMDH.

Sur le marché interbancaire, le volume quotidien des échanges s’est établi à 6,4MMDH et le taux interbancaire s’est situé au cours de la période à 1,5% en moyenne, note BAM, ajoutant que lors de l’appel d’offres du 1er juillet (date de valeur le 2 juillet), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 37,1MMDH sous forme d’avances à 7 jours.

Sur le marché boursier, le MASI a reculé de 0,8%, portant sa contre-performance depuis le début de l’année à 16,1%, précise le bulletin, notant que cette évolution s’explique notamment par les dépréciations des indices sectoriels des “bâtiments et matériaux de construction” de 2,3% et des “banques” de 0,7%. A l’inverse, les indices sectoriels de l’”agroalimentaire” et des “télécommunications” ont augmenté de 0,7% et de 0,2% respectivement.

Pour ce qui est du volume des transactions, il a atteint 1,8MMDH contre 1,3MMDH une semaine auparavant. Sur le marché central actions, le volume quotidien moyen s’est établi à 554,7MDH après 1,2MMDH.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here