Ministère de la santé : Au Maroc, la situation épidémiologique s’améliore constamment

Lors d’un point de presse tenu ce mardi 2 juin à 18h00, le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la santé, Mouad Mrabet, a fait le point sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc qui s’améliore constamment.

Trente-trois (33) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc au cours des dernières 24 heures, portant à 7.866 le nombre total des cas de contamination, soit un taux de 21,7/100.000 habitants.

Parmi les nouveaux cas confirmés, 15 ont été enregistrés dans la région de Casablanca-Settat (13 dans le Grand-Casablanca, 01 dans la ville de Berrechid et 01 dans la province de Settat), 10 dans la région de Marrakech-Safi (les 10 à Marrakech), 05 dans la région de Tanger-Tétouan-El Hoceima (03 à Tanger, 01 à Larache et 01 à Tétouan), 02 dans la région de Rabat-Salé-Kénitra (les deux cas à Rabat) et un seul cas dans la région de Guelmim-Oued Noun (Bouizakarne), tandis qu’aucun cas n’a été enregistré dans les autres régions du Royaume.

Parmi les 33 nouveaux cas enregistrés, 31 ont été découverts dans le cadre du système de traçage des personnes contacts qui sont actuellement au nombre de 47.290 cas, dont 7.766 demeurent sous suivi médical.

Le nombre de cas exclus suite à un résultat négatif au laboratoire a atteint 13.064 cas lors des dernières 24 heures et s’établit à présent à 226.785 cas.

Un nouveau décès a été enregistré, dans la ville de Tanger, portant le nombre total de décès à 206, soit un taux de létalité de 2,6%.

517 nouvelles guérisons ont été enregistrées, pour un total de 6.410 rémissions, ce qui porte le taux de guérison à 81,5% .

Le responsable a attribué l’augmentation des rémissions lors de ces deux derniers jours à l’état clinique des patients pris en charge, dans la mesure où la plupart des cas enregistrés ne manifestaient pas de symptômes cliniques ou alors, des symptômes très légers, en plus du protocole de traitement et de l’utilisation rapide de ce traitement approuvé par le Comité national technique et scientifique consultatif du ministère de la Santé pour les infections respiratoires aiguës.

Rappelons qu’il est du devoir de tous et de toutes de s’armer de patience et de davantage de discipline, tout en respectant les mesures du confinement.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here