Maroc: Les marchands de la crise dans le viseur des autorités

Les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle, menées durant la période allant du 1er au 29 mars 2020, ont conduit à la constatation de 768 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires proposés au consommateur.

Ces interventions ont concerné 30.000 points de vente en gros et au détail et des entrepôts de stockage, indique le département des Affaires générales et de la gouvernance.

Classification des infractions

Les infractions sont ventilées en 519 pour défaut d’affichage des prix, 146 pour non présentation de factures, 41 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 49 pour hausses illicites de prix réglementés, 3 relatives au stockage clandestin, en plus de 10 infractions diverses, précise la même source.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction d’environ 43,6 tonnes de marchandises impropres à la consommation.

Des mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here