Le rappeur américain Juice WRLD est mort à l’âge de 21 ans

Le rappeur américain Juice WRLD, dont la carrière était en pleine ascension, est décédé dimanche à Chicago à l’âge de 21 ans, ont annoncé les autorités locales.

Jarad A. Higgins, de son vrai nom, s’est soudainement écroulé dans l’aéroport Midway de sa ville de Chicago alors qu’il venait de rentrer de Californie, selon TMZ, site spécialisé dans les célébrités.

Les médecins légistes du comté de Cook, dans l’Illinois, pratiqueront lundi une autopsie afin de déterminer les causes exactes de sa mort, a indiqué à l’AFP une porte-parole du comté.

« La mort de Higgins a été prononcée à 3H14 (8H14 GMT) » dans un centre médical de la banlieue de Chicago, a-t-elle par ailleurs précisé.

La police a confirmé à l’AFP qu’un homme de 21 ans avait eu une urgence médicale à l’aéroport de Midway en sortant d’un jet privé.

Comme d’autres artistes de sa génération, Juice WRLD s’était fait remarquer en ligne avant de percer auprès du grand public, notamment grâce à son titre « Lucid Dreams ».

Cette génération des « rappeurs SoundCloud », du nom de la plateforme de streaming sur laquelle ils ont émergé, évoque souvent dans ses textes la consommation de drogues et de médicaments, dont le Xanax, un antidépresseur.

L’un de ses membres, Lil Peep, est mort en 2017, lui aussi à l’âge de 21 ans, d’une overdose de fentanyl, un puissant opiacé, et de Xanax.

Juice WRLD avait déclaré en 2018, dans un entretien au New York Times, qu’il avait abondamment utilisé cet antidépresseur durant son adolescence, mais qu’il avait l’intention de réduire sa consommation.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here