Festival du film d’El Gouna : l’actrice marocaine Nisrin Erradi vient d’être récompensée

- Publicité -

La cérémonie d’ouverture de la 3è édition du festival du film d’El Gouna, organisée jeudi soir à Hurghada, dans le nord-est de l’Egypte, a été marquée par la récompense de l’actrice marocaine Nisrin Erradi par la fondation « Ida », une organisation à but non lucratif.

Ce prix a été décerné à Nisrin Erradi, par l’acteur égyptien Mena Massoud, pour son rôle dans le film « Adam », de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani, en lice pour le concours long métrage du festival.

« Ce prix a été conçu pour aider des artistes de différentes nationalités », a indiqué Mena Massoud, notant qu’il a été impressionné par le long métrage « Adam ».

Premier long-métrage de Maryam Touzani, « Adam » raconte le combat des femmes célibataires, à travers l’histoire de Samia, une jeune campagnarde, qui tombe enceinte suite à une relation hors mariage et qui décide, au huitième mois de sa grossesse, d’abandonner son bébé à qui veut l’adopter.

Le jury du concours du concours long métrage est composé du réalisateur égyptien Khairy Bishara, du réalisateur et producteur égyptien Mai Masri, du directeur du Festival australien de Sydney, Nashen Moodley, de l’ingénieur du son le plus renommé d’Asie et lauréat d’un Oscar du prix du meilleur son, Rasool Bukati et du critique russe, Stas Terkin.

Lors de la cérémonie d’ouverture, El Gouna et l’UNICEF ont signé un accord d’une durée de cinq ans visant à promouvoir le débat autour de questions relatives à l’enfance dans le contenu cinématographique du festival.

Cette édition, qui se poursuivra jusqu’au 27 septembre, connait la participation de 68 films représentant 40 pays.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here