Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA: les défis de la présidence marocaine

- Publicité -

Le Maroc assure, depuis dimanche 1er septembre 2019, la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine pour le mois en cours.

Depuis le retour du Maroc à l’UA, le Royaume qui a été élu membre du CPS pour un mandat de deux ans, préside pour la première fois cet organe de décision permanent pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits sur le continent africain. L’élection du Maroc en tant que membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA est également une consécration des efforts de la diplomatie marocaine au niveau du continent, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI. C’est aussi une reconnaissance du rôle du Royaume en matière de prévention, de gestion et de reconstruction post-conflit en Afrique.
L’Afrique face à ses défis actuels et futurs 
«La présidence marocaine du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA sera l’occasion de concrétiser la vision Royale de l’action africaine commune en matière de paix et de sécurité, condition indispensables pour un développement durable du Continent garantissant la dignité et la prospérité du citoyen africain», a indiqué l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Union Africaine et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA-ONU), Mohamed Arrouchi.  Outre les défis actuels auxquels fait face l’Afrique, plusieurs menaces guettent le continent. Il s’agit comme énuméré par le diplomate marocain, des phénomènes des changements climatiques, de la migration, outre la recrudescence des épidémies, de l’extrémisme violent, ou encore de la Cyber criminalité. 
Un vent nouveau souffle sur le CPS de l’UA 
Durant son mandat à la tête du CPS de l’UA, le Maroc compte contribuer de manière active aux efforts et à la réflexion sur les moyens à mêmes de permettre aux pays africains de relever les défis qui se dressent devant eux, tout en veillant à garantir une meilleure coordination au sein du CPS de l’UA. Il sera également question d’assurer l’efficacité et l’efficience de l’action africaine commune en matière de paix et de sécurité, tout en plaçant les intérêts du citoyen africain au cœur des priorités. La première réunion du CPS de l’UA sous la présidence du Maroc, est prévue mardi 3 septembre 2019.
A noter que le Conseil de paix et de sécurité est l’organe de l’Union africaine chargé de faire exécuter les décisions de l’Union. Il est basé sur le modèle du Conseil de sécurité de l’ONU chargé des questions en lien avec la paix, la stabilité et la sécurité en Afrique. Le Conseil est composé de 15 membres, dont cinq sont élus pour un mandat de trois ans, et dix pour un mandat de deux ans. 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here