Algérie: la rue dit non au régime en place

- Publicité -

Les Algériens sont de nouveau descendus dans la rue vendredi 7 juin 2019 à Alger et dans d’autres villes du pays. Il s’agit du premier jour de contestation depuis le discours prononcé la veille par le président par intérim, Abdelkader Bensalah, dans lequel il a annoncé qu’il restera à son poste jusqu’à la tenue de l’élection présidentielle, dont la date demeure inconnue.

Lors des manifestations pacifiques d’aujourd’hui, les protestataires  ont crié « Dégage ! » à Abdelkader Bensalah, au premier ministre Noureddine Bedoui et au chef d’état-major Gaïd Salah. Ce trio incarne un régime rejeté par les Algériens. Les manifestants ont été rejoints en début d’après-midi par une foule massive aux abords de la Grande poste au centre d’Alger, point de ralliement de la contestation dans la capitale, malgré un impressionnant déploiement policier. Il est à rappeler que les manifestants défilent depuis le 16 février 2019 dans plusieurs villes algériennes, contre le pouvoir en place dans le pays.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here