Algérie: Gaïd Salah se protège

Gaïd Salah rejette le départ du système
- Publicité -

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, Gaïd Salah, a nommé le général Mohamed Kaidi coordinateur de l’ensemble des services de sécurité, en remplacement du général Athmane Tartag. Le général Bouazza Ouassini a, quant à lui, été désigné directeur du contre-espionnage algérien.

Ces nominations interviennent dans un contexte tendu marqué par la réticence du régime en place à donner suite aux revendications exprimées depuis plus de trois mois par la rue algérienne. Comme son prédécesseur, le nouveau patron du renseignement algérien est connu pour avoir participé à la campagne de massacres orchestrée par l’armée, sous couvert de lutte contre le terrorisme, lors de la guerre civile algérienne (décennie noire) qui a duré 10 ans (1992-2002).

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here