Terrible tragédie au Sri Lanka

AFP
- Publicité -

C’est une véritable tragédie qu’a connu le Sri Lanka ce dimanche. Une série d’explosions à frappé ce dimanche le pays, faisant au moins 207 morts et 450 blessés. Huit personnes ont été arrêtées en lien avec ce drame.

« Jusqu’ici les noms que nous avons sont locaux » mais les enquêteurs cherchent à savoir s’ils ont d’éventuels « liens avec l’étranger », a affirmé le chef de gouvernement dans une déclaration diffusée par des chaînes de télévision locales, sans donner davantage de précisions. De puissantes explosions se sont produites en début de matinée, vers 08H30 heure locale (03H00 GMT), dans trois hôtels de luxe du front de mer de la capitale Colombo. Les établissements affectés sont situés à quelques centaines de mètres les uns les autres.

En parallèle, des déflagrations ont frappé trois églises catholiques où les fidèles étaient rassemblés pour célébrer la messe de Pâques, faisant un grand nombre de victimes. Les attentats ont visé la célèbre église Saint-Antoine à Colombo, l’église Saint-Sébastien à Negombo, localité située à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale, et une autre église de la ville de Batticaloa, de l’autre côté du Sri Lanka, sur la côte orientale.

Quelques heures plus tard, deux nouvelles explosions sont survenues. L’une a touché un hôtel de Dehiwala, banlieue sud de Colombo. Une autre s’est produite dans une maison d’Orugodawatta, banlieue nord de la capitale, où un kamikaze s’est fait exploser lors d’une opération policière.

Le ministère de la défense a décrété un couvre-feu immédiat et le blocage temporaire des réseaux sociaux pour empêcher la diffusion d' »informations incorrectes et fausses ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here