Camps de Tindouf: La tension s’accroit…

- Publicité -

La tension est à son comble dans les camps de séquestration à Tindouf, en Algérie, après les affrontements qui ont duré toute la nuit du 13 au 14 avril 2019.

Au moins une quinzaine de blessés ont été dénombrés lors de ces affrontements survenus entre les fractions tribales des «Oulad Moussa» et «Ahl Lahcen», parmi lesquelles figurent des miliciens du front séparatiste. Des vidéos, relayées sur les réseaux sociaux, ont montré l’ampleur de ces affrontements, avec plusieurs tentes et au moins une maison incendiées dans le campement appelé «Al Farssia».

Ces affrontements interviennent, alors que les camps de Tindouf, notamment celui de Rabouni, sont le théâtre depuis plusieurs jours de manifestations quasi quotidiennes, organisées par des centaines de Sahraouis, pour dénoncer les restrictions à leurs libertés de circulation, d’expression et de manifestation imposées par les dirigeants du Polisario et qui ont atteint des niveaux insoutenables.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here