Forum Crans Montana à Dakhla: tomber de rideau sur la cinquième édition

- Publicité -

Pour la cinquième année consécutive, Dakhla a abrité les travaux du Forum international Crans Montana. Durant quatre jours (14-17 mars 2019), les questions liées à l’Afrique et à l’avenir du continent ont été passées au crible. 

Les travaux du cinquième Forum Crans Montana ont pris fin dimanche 17 mars 2019  à Dakhla, avec une cérémonie de remise des prix décernés au «Nouveaux Leaders du Futur», outre la « déclaration de Dakhla », sur la Santé en Afrique.

Encourager les jeunes talents prometteurs

Grâce à la coopération de gouvernements, de Chambres de commerce, Organisations professionnelles entre autres institutions, le Forum Crans Montana sélectionne chaque année les leaders les plus prometteurs en Afrique. Comme expliqué par le Fondateur du Forum Crans Montana, Jean-Paul Carteron, lors d’un point de presse tenu dimanche 17 mars 2019,  le Conseil de la Fondation du Forum nomme officiellement les nouveaux leaders du Futur, qui bénéficient de privilèges pour une durée de trois ans. Âgés de moins de 42 ans, «les candidats attestent de réussites professionnelles,  d’une expérience de leadership et d’une bonne réputation au sein de leur communautés respectives», a précisé Carteron. Il a également ajouté que ces derniers représentent les profils les plus actifs et les plus engagés dans le développement économique et social de leur pays. De son coté, Pierre-Emmanuel Quirin, président du Forum Crans Montana a émis lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce dimanche à l’occasion du tomber de rideau sur la cinquième édition de cet événement, le souhait et formulé l’espoir d’un monde plus juste et prospère. «Le Forum Crans Montana ambitionne d’apporter un soutien déterminant dans la réussite des jeunes décideurs en leur donnant accès à des plateformes uniques de rencontres», a-t-il expliqué.

La Déclaration de Dakhla  sur la santé en Afrique

La dernière journée du Forum Crans Montana à Dakhla a été surtout marquée par la «déclaration de Dakhla» sur la santé en Afrique. L’annonce de cette déclaration a été faite à l’occasion  de la séance plénière qui a eu lieu cet après midi au Palais des Congrès de Dakhla.  Dans une déclaration au Reporter, le ministre marocain de la Santé Anas Doukkali a affirmé que le secteur de la santé conditionne le développement dans tous les pays et continents du monde. Doukkali a expliqué que la déclaration de Dakhla sur la santé en Afrique repose sur cinq piliers fondamentaux. Parmi lesquels,  la nécessité de permettre aux populations d’Afrique de bénéficier de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU).

A l’occasion de la clôture des travaux du Forum Crans Montana, rendez-vous a été donné pour une sixième édition en 2020 dans la perle du Sud du Royaume, ce qui confirme la volonté commune d’ériger le développement de l’Afrique en priorité absolue.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here