Grippe A-H1N1: le ministère de la Santé rassure, mais l’inquiétude grandit

Le ministre de la Santé, Anass Doukkali, a fait savoir que le traitement préventif du virus de la grippe doit être une question ordinaire pour les Marocains.

Il a souligné que le sujet de la grippe, qui est une pathologie normale existant au Maroc et partout dans le monde, ne doit pas être surdimensionné. Doukkali a ajouté que son département veille à renforcer le contrôle clinique et épidémiologique des symptômes de la grippe et des inflammations respiratoires, au niveau de plusieurs centres de santé et des hôpitaux publics (Rabat, Fès, Marrakech, Meknès, Béni Mellal, Oujda et Agadir).

Au sein de la population, l’inquiétude grandit, surtout après l’annonce, il y a quelques jours, du décès d’une femme à Casablanca. Enceinte, la victime était porteuse du virus de la grippe.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here