Décès d’un jeune, victime d’une fausse annonce : Avito s’explique  

Alors qu’un jeune  de 21 ans a été tué et dépouillé de ses biens à Berrechid suite à une fausse annonce sur Avito.ma, le site de commerce en ligne s’explique à travers un communiqué et déclare avoir appris  ‘avec une très vive émotion le décès’ 
En effet, le jeune défunt âgé d’une vingtaine d’année cherchait  à acquérir une moto de type Yamaha T-Max 530cc. Il a donc trouvé une annonce intéressante sur le site de commerce en ligne avito.ma avant de se rendre à Berrechid pour rencontrer le vendeur et  récupérer la moto contre la somme de 100 000 dirhams. Un piège qui lui a été tendu… Le jeune garçon a été égorgé, dépouillé de ses biens et jeté dans un terrain vague.  Les auteurs de ce crime ont été arrêtés.
Suite à ce drame, Avito a souligné que « l’enquête réfute toute implication de près ou de loin de la plateforme Avito ».
Ci-dessous le communiqué: 
« Avito a appris avec une très vive émotion le décès d’un jeune homme de 21 ans, tué à Berrechid. Il s’associe à la douleur de ses proches, auxquels il adresse ses plus sincères condoléances.
Avito a préféré observer une période de silence afin de respecter le deuil de la famille de la victime, et pour éviter toute interférence avec le travail des autorités, dont l’enquête est la seule amenée à élucider les réelles circonstances de cette tragédie. Une enquête qui a démontré que Avito n’est en rien impliquée dans ce drame.
Nous déplorons toutefois le traitement médiatique qui a été fait autour de cette affaire par certains médias, ne respectant pas le temps de l’instruction judiciaire, et mettant directement en cause Avito sans aucune preuve et ce, avant même que l’enquête n’ait démarré. Et tout porte à croire aujourd’hui que les événements se soient passés autrement que présentés.
Nous sommes toujours prêts à collaborer très étroitement avec les autorités dans un cadre légal à chaque fois que cela est nécessaire. Et nous tenons à préciser qu’à aucun moment nous n’avons été contactés au sujet de cette affaire, étant donné que l’implication de notre plateforme n’a pas été soulevée. Toute l’équipe d’Avito a été ébranlée par cette nouvelle et nous aurions souhaité ne jamais avoir à rédiger ce droit de réponse. Nous nous devions cependant d’être transparents avec nos utilisateurs et rétablir la vérité sur ces fausses accusations dont nous avons été visés. »
Le communiqué conclut: « Enfin, concernant les allégations publiées ne reposant sur aucun élément matériel et étant dénuées de tout fondement, Avito se réserve le droit d’engager les procédures juridiques nécessaires afin d’y mettre un terme ».

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here