- Publicité -

La première victoire du Maroc en Coupe du monde féminine de football est une source de fierté pour toutes les composantes de l’équipe nationale, a affirmé dimanche 30 juillet 2023 à Adelaïde, en Australie, le sélectionneur national Reynald Pedros.

« Nous dédions cette première victoire, qui coïncide avec la Fête du Trône, à SM le Roi Mohammed VI », a souligné Reynald Pedros lors d’une conférence de presse à l’issue du match contre la Corée du Sud, notant que « c’est une grande fierté pour nous tous » et mettant l’accent sur le travail accompli par la Fédération royale marocaine de football et son président Fouzi Lekjaa.

« Depuis plus de deux ans, on travaille sur un système global et il fallait bien identifier ce qui n’a pas marché contre l’Allemagne. C’est ce qu’on a essayé de faire contre la Corée du Sud, tout en gardant notre identité de jeu et c’est pour ça logiquement, qu’on est parti sur les mêmes bases mais pas forcément avec les mêmes joueuses car on avait besoin de changer et de trouver du sang neuf au sein de l’équipe », a-t-il expliqué.

« Nous disposons d’un groupe de joueuses qui travaille bien, qui est uni et soudé et qui a fait abstraction du premier match difficile contre l’Allemagne », a relevé le sélectionneur national, estimant que « l’effectif a su répondre présent pour gagner le match contre la Corée du Sud ».

« Après le match contre l’Allemagne, on a senti une déception et c’était à nous, le staff, de faire comprendre aux joueuses que malgré cette déception il y a beaucoup de choses positives à mettre en avant et qu’il fallait se concentrer sur ce qui va arriver et pas sur ce qui s’est passé et c’est ce qu’on s’est forcé de faire », a-t-il souligné, précisant qu’ »on a eu 48 heures difficiles après le match contre l’Allemagne qui est, il faut le souligner, l’une des meilleures nations du football féminin dans le monde ».

« Après la défaite face aux Allemandes, nous avons vu l’état d’esprit des joueuses qui a commencé à changer et elles ont commencé à se remettre et repartir au travail dans un esprit de groupe pour redevenir l’équipe qu’on était, une équipe travailleuse et conquérante, une équipe difficile à jouer », a précisé Pedros, ajoutant qu’ »on a préparé ce match contre la Corée du Sud pour le gagner avec les joueuses qui ont un état d’esprit fantastique et qui se sont vite concentrées sur l’essentiel ».

Il a relevé qu’ »on est dans un contexte où, je pense, on a évolué par rapport à la dernière Coupe d’Afrique des Nations avec plus de qualité et plus de choix au niveau des joueuses et cela aide beaucoup pour mettre en place un schéma tactique sans aucun souci de changer certaines joueuses pour avoir un nouvel élan ».

« On a réussi à mettre les Coréennes en difficulté et on a très bien commencé le match en étant très actifs et très agressifs et ça nous a aidé à rentrer dans le match d’une bonne manière », s’est-il réjoui, expliquant que « dans l’ensemble, on a été efficace dans notre surface ce qui nous a manqué contre l’Allemagne ».

« Aujourd’hui, on n’a pas pris de but et on est bien sûr très satisfaits de ce résultat », a-t-il noté, estimant qu’il y aura des choses à améliorer en prévision du match contre la Colombie.

« On n’est pas tombé dans la fatalité après le premier match contre l’Allemagne en se disant qu’on n’est pas favoris et que c’est compliqué, nous avons bien travaillé avec enthousiasme. C’est aussi la volonté de représenter son pays dignement. Il y a beaucoup d’ingrédients qui sont très forts dans notre sélection et en plus, il y a le talent des joueuses et ça on l’a remarqué aujourd’hui. Mais je pense que ce qui prime aussi avant tout dans notre effectif c’est l’état d’esprit combattif et la solidarité collective », a relevé le technicien.

« Une autre satisfaction pour nous, c’est qu’on a fait découvrir à beaucoup de supporters marocains le football féminin. Les joueuses ont fait que le football féminin soit mis en avant lors de la CAN qui se joue au niveau africain, mais avec la qualification à la Coupe du monde, on rentre dans une autre dimension et donc il fallait exister à travers cette Coupe du monde et montrer qu’au Maroc, il y a aussi de très bonnes joueuses et que l’équipe marocaine est en progression constante », s’est-il félicité.

Pour la joueuse Ibtissam Jraidi, qui a marqué le but de la victoire du Maroc, ce résultat positif est le fruit d’un travail constant, dédiant cette victoire à SM le Roi Mohammed VI et au peuple marocain.

Elle a précisé que « l’équipe nationale a bien préparé cette Coupe du monde et aujourd’hui le résultat était là », ajoutant que « nous sommes venus pour honorer le football marocain ».

« Lors du match contre la Corée du Sud, on était un seul bloc sur le terrain, uni et solidaire », a-t-elle souligné.

En prenant part à la 9ème édition de la Coupe du monde féminine de football (20 juillet – 20 août en Australie et en Nouvelle Zélande), la sélection marocaine est devenue la première équipe arabe à participer à une phase finale du Mondial dames.

 

 

avec MAP

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here