NetDragon Websoft: Une femme robot devient PDG d’une entreprise chinoise

- Publicité -

Incroyable, mais vrai. Le leader chinois du jeu vidéo, NetDragon Websoft, a nommé une femme robot à la tête de l’une de ses filiales basée dans la région de Fujian. L’entreprise, qui compte plusieurs milliers de salariés, est désormais dirigée par Tang Yu, une humanoïde qui travaille 14 heures sur 24 sans percevoir aucun salaire. 

Contrôlée par une intelligence artificielle, la femme robot a occupé le poste de numéro 2 de l’entreprise, avant de devenir PDG de l’entreprise. Les prémisses de cette nomination insolite remonte à l’année 2017, lorsque la firme NetDragon Websoft se lance dans la création d’un personnage virtuel tout en lui confiant des responsabilités. Une initiative digne d’un scénario d’un film de sciences-fictions et qui avait pour visée de prouver que l’intelligence artificielle développée par la société pour ses jeux, peut également fonctionner dans la vie réelle de l’entreprise.

« Tang Yu rationalisera les process, améliorera la qualité des tâches de travail et la vitesse d’exécution », se réjouit l’équipe de NetDragon. Parmi ses fonctions et comme tout directeur, elle est habilitée à signer des documents, gérer des projets, évaluer les performances du personnel et même  à décider éventuellement de sanctions quand l’occasion se présente.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here