Bruxelles: Forte participation du Maroc aux Journées européennes du développement

Les Journées Européennes du Développement (JED), l’un des principaux forums mondiaux sur la coopération au développement, se sont tenues à Bruxelles, avec la participation du Maroc, représenté par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

L’édition 2022 de cet évènement, initié par la Commission européenne, était axée sur le thème « Global Gateway: créer des partenariats durables pour un monde connecté». Il s’agit de la nouvelle stratégie de l’UE visant à investir dans des infrastructures ‘’intelligentes, propres et sécurisées’’ dans les secteurs du numérique, de l’énergie et des transports, et à renforcer les systèmes de santé, d’éducation et de recherche à travers le monde, qui s’attaquent aux inégalités et placent les objectifs de développement durable sur les rails.

Pour la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui a lancé les travaux des JED, mardi 21 juin 2022,  l’objectif de cet événement est de mobiliser 300 milliards d’euros d’ici 2027, dont 150 milliards d’euros en Afrique.

‘’Cette stratégie est de taille à faire la différence et, de manière tout aussi importante, propose une nouvelle approche des grands projets d’infrastructure’’, a-t-elle indiqué, estimant qu’’’aucun pays ne devrait être placé dans une situation où la seule option dont il dispose pour financer ses infrastructures essentielles est de brader son avenir’’. Selon elle, les investissements réalisés sous la bannière de Global Gateway seront ‘’durables, à la fois pour l’environnement et pour les finances de nos partenaires’’.

La Cheffe de l’Exécutif européen a mis l’accent sur trois objectifs, qui peuvent être atteint grâce à la stratégie ‘’Global Gateway’’ et qui sont ‘’essentiels au développement durable’’, en l’occurrence la résilience, la durabilité et la coopération avec les voisins de l’UE et avec des partenaires qui partagent les mêmes valeurs.

‘’La stratégie ‘Global Gateway’’ peut contribuer à combler le déficit d’investissements au niveau mondial. Mais elle est bien plus que cela. Elle est l’occasion de mettre un terme à des dépendances malsaines et d’investir dans des partenariats d’égal à égal. Elle est l’avenir de notre coopération au développement’’, a-t-elle dit.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a assuré, de son côté que l’Europe ‘’sera toujours un partenaire pour le développement, le progrès, la paix et la stabilité’’, relevant que 46pc de l’aide au développement mondial est porté par l’Union européenne, soit plus de 70 milliards mobilisés chaque année pour ‘’financer plus de paix, de prospérité et de développement’’.

‘’Nous devons changer notre logiciel, notre paradigme et avoir la culture de l’évaluation, pour approfondir les domaines de succès et corriger ce qui doit l’être, car les recettes du passé ne fonctionnent pas ou ne sont pas à la hauteur des attentes’’, a-t-il plaidé.

‘’Le partenariat d’égal à égal ne peut pas être un élément de langage, mais empreint de sincérité et fondé sur la perception commune que le monde se transforme sous nos yeux’’, a souligné le président du Conseil européen, lors de la séance inaugurale, marquée notamment par la participation de la Reine Mathilde de Belgique, défenseure des ODD de l’ONU, du Roi du Lesotho Letsie III, de chefs d’Etat et de gouvernement africains et de responsables d’institutions européennes.

Organisées sous format hybride, les JED accueillent 2.500 participants en présentiel, en plus de 10.000 participants en ligne. Des dirigeants politiques, des représentants de la société civile et des acteurs du secteur privé du monde entier ont participé à ces Journées européennes du développement.

Deux jours durant, les participants ont pris part à plus de 90 sessions, dont des panels de haut niveau, autour des cinq thèmes clés du ‘’Global Gateway’’ : numérique, climat et énergie, transport, santé, et éducation et recherche. Des sessions spécifiques portant sur le contexte géopolitique et le besoin de flux de financement durable seront organisées, de même que des sessions particulières consacrées à chaque région. Aux côtés des débats, le ‘’Global Village’’ a permis aux participants de présenter des projets innovants en lien avec les thématiques des JED, et de partager leurs expériences sur leurs initiatives.

Principal forum européen sur les partenariats internationaux depuis 15 ans, les JED rassemblent des parties prenantes de tous les secteurs pour faire le point sur les défis les plus urgents d’aujourd’hui

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here