Commerce transfrontalier: BMCE Bank International Plc UK et l’IFC déploient un mécanisme novateur

La Société Financière Internationale (IFC) et BMCE Bank International Plc UK, comptent mettre en place un mécanisme de partage des risques en Afrique. 

IFC et BMCE Bank International Plc UK ont en effet annoncé, le 1er septembre 2021, un partenariat visant à soutenir le commerce transfrontalier sur le continent et prévenir les pénuries de biens essentiels, comme les céréales et les matériaux de construction.

Dans le cadre de cet accord, l’IFC va mettre en place un mécanisme de partage des risques avec BMCE Bank International Plc UK, une banque régionale de premier plan, pour lui permettre d’accroître les financements qu’elle fournit aux importateurs et aux exportateurs. Ce type de financement, appelé financement du commerce, constitue l’épine dorsale du système commercial international.

Le mécanisme de partage des risques couvrira 50 % des pertes de tous les prêts éligibles accordés par BMCE Bank International Plc UK, pour un portefeuille total de 150 millions de dollars US.

IFC apportera jusqu’à 75 millions de dollars US à ce mécanisme de partage des risques qui permettra de servir des institutions financières opérant dans 20 pays africains, y compris six Etats fragiles ou touchés par un conflit. Le dispositif est mis en œuvre dans le cadre du Programme de liquidité pour le commerce mondial (GTLP) d’IFC.

L’appui apporté par l’IFC à BMCE Bank International Plc UK est soutenu par le mécanisme de financements mixtes du Guichet pour la promotion du secteur privé (PSW) de l’Association internationale de développement (IDA), qui accorde des garanties sur les premières pertes dans les pays à faible revenu.

Il est à noter que le partenariat IFC-BMCE Bank International Plc UK, intervient alors que la pandémie due à la Covid-19 a entraîné l’Afrique dans sa première récession économique en 25 ans et a entravé le commerce transfrontalier. Selon les estimations de l’Organisation mondiale du commerce, les importations du continent ont ainsi chuté de 16% en 2020.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here