Nations-Unies: Antonio Guterres reste à la tête de l’ONU jusqu’en 2026

Antonio Guterres, SG de l'ONU

Le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) a été reconduit pour un second mandat de cinq ans à la tête de l’ONU. 

L’organe plénier des Nations-Unies a ainsi donné son aval, par acclamation (193 Etats membres de l’Assemblée générale des Nations-Unies), pour un second mandat d’Antonio Guterres, allant du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2026. “Je suis profondément honoré et reconnaissant de la confiance que vous m’avez témoignée pour exercer les fonctions de Secrétaire général des Nations-Unies pour un second mandat. Servir les Nations Unies est un immense privilège et un devoir des plus nobles”, a dit Guterres, devant les représentants des Etats membres de cette organisation internationale.

Le 8 juin 2021, le Conseil de sécurité, l’instance exécutive qui tire les ficelles au niveau des Nations-Unies, avait donné son feu vert à la candidature de Guterres en recommandant à l’Assemblée générale de le nommer pour un second mandat. La Charte des Nations-Unies prévoit, en effet, que le Secrétaire général soit nommé par l’Assemblée générale sur recommandation du Conseil de sécurité. Lors du processus de sélection qui a commencé début 2021, Antonio Guterres, 72 ans, a été l’unique candidat à sa propre succession. Le processus de sélection cette année a, en effet, été marqué par l’émergence de candidats libres, dont deux femmes, mais dont les candidatures n’ont reçu l’approbation d’aucun Etat, ce qui reste une condition préalable à un examen sérieux de toute candidature pour le poste de Secrétaire général de l’ONU.

Premier ministre du Portugal de 1997 à 2002, Antonio Guterres a servi comme Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés de 2005 à 2015.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here