Trois personnes arrêtées à Marrakech pour séquestration et agression sexuelle avec violence

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont interpellé, jeudi 15 octobre, trois individus dont deux multirécidivistes, pour leur implication présumée dans une affaire de séquestration, d’agression sexuelle avec violence, de coups et blessures à l’arme blanche et de complicité.

Les services de la Sûreté nationale de Marrakech avaient reçu, mercredi soir, une plainte d’une femme enceinte qui accusait son mari, avec qui elle est en instance de divorce en raison de problèmes conjugaux, de l’obliger de l’accompagner dans une voiture privée et de la séquestrer dans un appartement, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que le suspect a, par la suite, agressée la plaignante sexuellement sous la menace, l’a soumise à une violence volontaire, avec coups et blessures à l’aide de l’arme blanche, avant de couper ses cheveux avec violence, avec la participation de deux de ses amis.

Les recherches et investigations menées immédiatement par les éléments de la police judiciaire ont permis d’interpeller le mari suspect, ainsi que les deux individus soupçonnés de complicité dans la commission de ces actes criminels, précise la DGSN.

Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par la police judiciaire et la cellule de prise en charge des femmes victimes de violence, sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, et identifier ses véritables motivations, conclut la DGSN.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here